Odon tisse sa toile pour l'éternité

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/04/2009 à 10H24
Odon tisse sa toile pour l'éternité

Odon tisse sa toile pour l'éternité

© Culturebox

L'exposition "Odon, Papiers d'Eternité" est à découvrir au couvent des Cordeliers de Chateauroux jusqu'au 31 mai 2009, l'entrée est libre.

Le couvent des Cordeliers de Châteauroux a été construit au 18ème siècle, sa restauration en 1975 par la ville a pris trois années. Le bâtiment est caractéristique des architectures franciscaines, avec une église et trois bâtiments qui enserrent la cour du cloître. "Cordeliers" est le nom pris par les moines franciscains de France, ils étaient appelés ainsi en raison de la longue cordelette qui servait de ceinture à leur robe de bure. Remarqués par Saint Louis durant la croisade pour leur combativité exceptionnelle, ces frères de l'ordre fondé par Saint François d'Assises, possédaient en France à la Révolution 284 couvents. Si nombre d'entre-eux ont été détruits au cours de l'histoire, certaines villes en conservent des vestiges plus ou moins bien restaurés, comme à Châteauroux, Angers, Dinan, Forcalquier ou Paris.