Niki de Saint Phalle au Palais du Facteur Cheval

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/10/2014 à 15H59
Le jardin des Tarots en Toscane

Le jardin des Tarots en Toscane

© MaxPPP / F. Ragusa

C'est une expo-photos dans la Drôme qui fait écho à celle consacrée à Niki de Saint Phalle à Paris. Le Palais idéal du Facteur Cheval accueille jusqu'au 14 janvier 2015, une série de clichés qui retracent l'histoire de l'une de ses œuvres majeures : le jardin des Tarots. L'occasion de découvrir que l'artiste mondialement connue était tombée sous le charme de ce lieu jusqu'à s'en inspirer.

Tout ou presque a été dit sur Niki de Saint Phalle et notamment ces derniers mois avec la rétrospective au Grand Palais consacrée à l'artiste. Culturebox s'en est d'ailleurs fait l'écho dans un article intitulé "Niki de Saint Phalle, une artiste tourmentée et joyeuse au Grand Palais". Cette fois-ci, il s'agit de découvrir une autre facette de l'artiste. Sa fascination pour les environnements visionnaires et de l'un des maîtres en la matière en France : le Facteur Cheval et son palais idéal. 

Reportage : E. Rosso / O. Denoyelle / F. Bernès
 
De Gaudi à Niki

Avec la réalisation de son jardin fantastique, pendant plus de 20 ans, la sculptrice et peintre Niki de Saint-Phalle concrétisa un de ses rêves de jeunesse. En découvrant le Jardin des Tarots, on ne ne peut s’empêcher de relever les similitudes de son œuvre avec celle du grand architecte catalan Antoni Gaudi et de son incroyable Parc Güell à Barcelone.
Gros plan sur la salamandre du Parc Guell de Gaudi

Gros plan sur la salamandre du Parc Guell de Gaudi

© Manuel Cohen
Une nana sous influence
 
Mais plus largement, c’est avec les environnements visionnaires, autrement dit les créations en plein air comme celui du Facteur Cheval que l’on peut y voir une parenté. Niki de Saint Phalle écrivit d’ailleurs à Jean Tinguely toute sa fascination :

"Je te parlais de Gaudi et du Facteur Cheval que je venais de découvrir et dont j’avais fait mes héros : ils représentaient la beauté de l’homme, seul dans sa folie, sans aucun intermédiaire, sans musée, sans galeries. Je te provoquai en te disant que le Facteur Cheval était un bien plus grand sculpteur que toi. «Je n’ai jamais entendu parler de cet idiot, dis-tu. Allons le voir tout de suite.» Tu insistais. C’est ce que nous fîmes et la découverte de ce créateur marginal t’apporta une immense satisfaction. Tu fus séduit par la poésie et le fanatisme de ce petit postier qui avait réalisé son rêve immense et fou."
In Lettre à Jean Tinguely, in Catalogue d’exposition, Musée d’Art moderne de la ville de Paris, 1993, p.153.
Le Palais du Facteur Cheval à Hauterives

Le Palais du Facteur Cheval à Hauterives

© Nicolas Thibaut/ Photononstop
Niki de Saint Phalle au Palais du Facteur Cheval à Hauterives
Jusqu'au 14 janvier 2015 
Entrée  - 6 Euros 50 (viste du Palais idéal comprise)