Musée Louvre-Lens : un Rembrandt pour ses 4 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2016 à 15H15, publié le 07/12/2016 à 18H35
Un détail de "Philosophe en méditation" Rembrandt (1632)

Un détail de "Philosophe en méditation" Rembrandt (1632)

© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec

Le Louvre-Lens vient de souffler ses 4 bougies. En cadeau d’anniversaire, son grand frère parisien a sorti de ses collections 54 œuvres dont un tableau de Rembrandt.

C’est un rituel. A chacun de ses anniversaires, le Louvre-Lens enrichit son exposition permanente de quelques nouveautés. Des chefs-d’œuvre prêtés par le musée du Louvre. Mais cette année, le grand frère parisien a été plus généreux que d’habitude. 54 nouvelles œuvres ont rejoint la Galerie du Temps. Parmi ces trésors, un Rembrandt et un tableau de Charles Le Brun.

Reportage : I. Tayeb / V. Dupire / M. Vansteenkiste

20% de la collection permanente renouvelés 

La Galerie du Temps, qui abrite l’exposition permanente du musée, offre un parcours inédit à travers l’histoire de l’art. Trois mille m2 d’exposition qui réunissent près de 200 chefs-d’œuvre du Louvre. Pour ce 4e anniversaire, 20% de la collection ont été renouvelés. On trouve parmi les nouveautés deux pépites : "Philosophe en méditation" (1632) de Rembrandt et un imposant tableau de Charles Le Brun "Marie Madeleine repentante renonce à toutes les vanités de ce monde" (peint vers 1650). Le public peut également admirer un globe céleste iranien de 1315, un vase romain à décor de masques (1er siècle après Jésus-Christ) ou encore des fragments de mosaïque datant du IIIe siècle. 

"Marie Madeleine repentante renonce à toutes les vanités de ce monde» peinture de Charles Le Brun 

"Marie Madeleine repentante renonce à toutes les vanités de ce monde» peinture de Charles Le Brun 

© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

"Miroirs", l’exposition qui joue avec notre perception

A l’occasion de son 4e anniversaire, le Louvre-Lens inaugure également une nouvelle exposition temporaire intitulée "Miroirs" au Pavillon de verre. Le public est invité à découvrir des œuvres de l’Antiquité à nos jours, qui ont pour fil conducteur le miroir. Elles viennent exclusivement des musées des Hauts-de-France. 

"Autoportrait en Aspasie" huile sur toile de Marie-Geneviève Bouliar (1794)

"Autoportrait en Aspasie" huile sur toile de Marie-Geneviève Bouliar (1794)

© Bridgeman Images