Montaigne superstar à la bibliothèque Meriadeck de Bordeaux

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/09/2016 à 15H50
Montaigne d'hier et d'aujourd'hui s'expose à Bordeaux

Montaigne d'hier et d'aujourd'hui s'expose à Bordeaux

© France 3 / Culturebox

Un penseur de la Renaissance peut-il se métamorphoser en people d'aujourd'hui ? La réponse est oui. Il suffit de se balader dans l’exposition "Montaigne superstar" pour s’en convaincre. Elle vient d’ouvrir à la bibliothèque Meriadeck de Bordeaux et nous dresse un portrait de l’écrivain tout à fait passionnant. Par-delà les siècles, il se révèle résolument moderne.

 Né en 1533, Michel de Montaigne a traversé le temps. Celui qui nous est présenté actuellement à Bordeaux n'a pas une ride.
Reportage : B. Gilles / S. Delalot / E. Jeannot

« Parce que c’était lui, parce que c’était moi » La citation est fameuse. Cette petite phrase  ajoutée en marge de l’édition de Bordeaux des « Essais » est passée à la postérité. Et, événement extraordinaire que l’on n’avait pas connu depuis 25 ans, on peut la lire de ses propres yeux. L’ouvrage, très épais, que l’écrivain n’a pas eu le temps d’achever, est ouvert à la page 71, et l’on découvre avec émotion ces quelques mots écrits par Montaigne faisant allusion à son amitié avec La Boétie. Ouvrage infiniment précieux qui sert de point de départ à l’exposition. Parce que l’on retrouve le même, un peu plus loin, sous sa forme numérique, et celui-là est feuilletable à loisir. Les chapitres peuvent se lire dans le désordre, au gré et à l’envie du lecteur, comme nous y invitait Michel de Montaigne à son époque, lui qui se refusait à être un homme de système.

M comme Magnifique

Car le projet des conservateurs Justine Dujardin et Nicolas Barbey est bien de dépoussiérer l’image de Montaigne. De lui enlever son caractère austère, on dirait « has been » aujourd’hui. Le dessinateur Jul, qui a signé notamment « Silex and the City » l’a transformé en super héros avec cape rouge et énorme M inscrit sur le thorax. M comme Magnifique, M comme Magistral, M comme Magnanime. Quant à Serge Combas et Yvan Jacquemart, ils ont créé un jeu de stratégie inspiré de la philosophie du grand homme.
Montaigne superstar bis © DR

Ce n’est pas une exposition basée sur l’érudition mais sur la découverte, précise Justine Dujardin. Et même si l’on apprend par exemple que Montaigne a été maire de Bordeaux pendant 4 ans de 1581 à 1585, ou qu’il a effectué de nombreuses cures en Suisse pour tenter de guérir de la maladie de la gravelle, maladie dont il est finalement mort, l’exposition n’est jamais didactique.
Gravure Montaigne © France 3 / Culturebox

Montaigne, un avant-gardiste?

Dans ses « Essais » Montaigne a voulu explorer tous les aspects de la condition humaine. Et pour cela il est parti de sa propre expérience. Se peindre lui-même pour instruire le lecteur, voilà une démarche extrêmement moderne que ne renieraient pas les psychologues et penseurs d’aujourd’hui. De nombreux écrivains ont alimenté leur réflexion à la lumière des écrits de Montaigne. Bref, Montaigne superstar à la bibliothèque Meriadeck de Bordeaux est à découvrir jusqu'au 17 décembre .