"Mines d'ordures" : la misère en photos

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/02/2010 à 12H39
"Mines d'ordures" : la misère en photos

"Mines d'ordures" : la misère en photos

© Culturebox

Paul-Antoine Pichard a voyagé pendant 3 ans à travers les décharges du monde . Des"Mines d'ordures" qui abritent des populations entières. Des clichés qu'il a pris pendant son voyage, le photographe a tiré un livre bouleversant, et une exposition jusqu'au 3 mars au Carreau de Cergy.                         

Ils vivent des restes des autres...Qu'on les appelle les chiffonniers, les recycleurs, ou les scavengers leur quotidien est le même. Dès leur plus jeune âge, ces naufragés de la consommation trient les ordures qu'ils revendent ensuite. C'est leur seul moyen de subsistance.
Les plus connus d'entre eux, les chiffonniers du Caire ont été sortis de l'anonymat par Soeur Emmanuelle qui a vécu 22 ans parmi eux. Aujourd'hui, les 100.000 personnes qui vivent au Mokkatam (le nom de cette "ville-décharge") sont menacées : les autorités du Caire ont décidé de confier le ramassage et le traitement des déchets à de grandes entreprises.


A voir aussi sur Culturebox
- les vidéos avec les expositions de photos reportages
- les vidéos consacrées aux festivals de photos