Mathurin Méheut, témoin de la grande guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/04/2009 à 16H25
Mathurin Méheut, témoin de la grande guerre

Mathurin Méheut, témoin de la grande guerre

© Culturebox

Le Musée Mathurin Méheut à Lamballe dans les Côtes d'Armor a décidé de prendre un peu de recul. Une exposition propose jusqu'au 31 décembre 2009 de confronter les oeuvres du peintre local, témoin de la Grande Guerre, à des oeuvres contemporaines sur le même sujet.

Témoigner, sauvegarder la mémoire, retenir la réalité, la violence, la boucherie. Plus encore aujourd'hui que les derniers poilus ont disparu, il est important de garder des traces sans concessions de la première guerre mondiale. Un important travail de collecte des lettres de combattants a été entrepris  dans l'europe entière, les livres d'histoire racontent. Il y a aussi des oeuvres qui sont nées au lendemain du conflit, ou pendant. Mathurin Méheut a ainsi laissé quelques 350 dessins. Et il ne fut pas le seul à témoigner de la vie de soldat dans les tranchées, d'autres ont écrit, des romans autobiographique, des poèmes... Ainsi "Voyage au bout de la nuit" de Louis Ferdinand Céline, ou "La main coupée", de Blaise Cendrars.

-->critique de l'exposition sur Le Télégramme.com.