"Masques, Beauté des Esprits", les trésors du Quai Branly au Mans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/01/2016 à 13H36
Des masques 4 continents exposés au Mans

Des masques 4 continents exposés au Mans

© France 3 Culturebox

L’exposition "Masques, Beauté des Esprits" s’installe jusqu’au 20 mars 2016 au Carré Plantagenêt, le musée d’archéologie et d’histoire du Mans. A découvrir, une sélection prestigieuse de masques des collections du musée du quai Branly à Paris. Ces 80 pièces venues de quatre continents témoignent de l'inventivité des hommes pour entrer en contact avec les forces de l'invisible.

Reportage Y.Ledos / R.Wagenaar / J.Cullerier 

Quatre vingt masques provenant d’Océanie, d’Asie, d’Amérique, et d’Afrique. L'exposition, présentée Carré Plantagenêt du Mans montre comment différentes cultures ont façonné le visage des divinités et des esprits.

Elle témoigne aussi de l'extraordinaire richesse des arts dans le monde. Si le besoin de se déguiser semble universel, chaque continent à son propre style et surtout des utilisations bien différentes des masques. "Par exemple en Asie, on va s'intéresser plutôt aux masques de théâtre et d’opéra, notamment pour le théâtre Nô du Japon, alors qu'en Afrique et Océanie, les masques sont en lien avec le monde des esprits et des ancêtres", explique Julie Pihan, la responsable du Carré Plantagenêt.
Masque du théâtre Nô du Japon

Masque du théâtre Nô du Japon

© France 3 Culturebox

Différents masques pour différents usages

Dans certains pays, les peuples se masquaient aussi le visage pour des raisons politiques ou sociales. C’est le cas par exemple en Sierra Leonne avec un masque porté exclusivement par des femmes. "Ce masque était utilisé lorsque les jeunes filles en période d’initiation, vers 12 ans, partaient avec les femmes pour échanger sur la féminité, les enfants, l’allaitement. A leur retour elles devenaient elles-mêmes des femmes".

Masque de Sierra Leone

Masque de Sierra Leone

© France 3 Culturebox

Déjà 600 000 visiteurs

Cette exposition a été spécialement conçue pour voyager en France mais aussi à l'étranger. 600 000 visiteurs ont déjà pu la découvrir à Bahrëin en 2008, Pékin en 2013 et Tokyo en 2015. Elle n'a en revanche jamais été présentée au musée du quai Branly à Paris, même si toutes les pièces font partie de ses collections. 


"Masques, Beauté des Esprits" au Carré Plantagenêt, musée d’archéologie et d’histoire du Mans
Jusqu’au 20 mars 2016