Martinique : Hervé Télémaque inaugure la nouvelle Fondation Clément

Par @valerieoddos Journaliste, responsable de la rubrique Expositions de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/01/2016 à 12H14
Les nouveaux bâtiments de la Fondation Clément, à la Martinique

Les nouveaux bâtiments de la Fondation Clément, à la Martinique

© Fondation Clément / Reichen et Robert & associés

La Fondation Clément a inauguré ce week-end au François, sur la côte est de la Martinique, ses nouvelles salles d'exposition qui en font le lieu le plus important consacré sur l'île à l'art contemporain de la Caraïbe. Pour l'ouverture de ces nouveaux espaces, une rétrospective d'Hervé Télémaque est organisée en collaboration avec le Centre Pompidou.

Depuis 25 ans, la Fondation Clément est installée sur le site historique de la rhumerie Clément, racheté en 1986 par la famille Hayot, la plus riche de Martinique, et le groupe GBH (Groupe Bernard Hayot), spécialisé dans la distribution et les concessions automobiles.
 
Bernard Hayot a d'abord fait restaurer l'"Habitation" et les dépendances de l'ancienne rhumerie, classées aux monuments historiques en 1991. Au-delà de la sauvegarde du patrimoine architectural créole, la Fondation s'occupe aussi de promouvoir les artistes de la Caraïbe. Constatant qu'ils souffrent d'être loin du marché de l'art et ont donc du mal à se faire reconnaître au-delà de leur territoire, elle entend leur offrir un lieu.
Les moucharabieh de la Fondation Clément

Les moucharabieh de la Fondation Clément

© Fondation Clément / Reichen et Robert & Associés


Trois nouvelles salles dessinées par Bernard Reichen

La Fondation Clément, qui comprend aussi un grand parc où sont plantées des sculptures, avait déjà exposé 160 artistes et accueillait, ces derniers temps, quelque 100.000 visiteurs par an. Se sentant à l'étroit, elle a confié à l'architecte Bernard Reichen l'agrandissement de ses espaces. Il a créé autour de la "cuverie" historique, reconvertie en espace d'exposition, une "salle carrée" et une haute nef qui permet d'exposer des œuvres de grande taille et des installations. Chaque salle offre 200m2 de surface d'exposition.
 
Bernard Reichen, connu pour ses reconversions de filatures dans le Nord et l'Ouest et pour la transformation de la Grande Halle de la Villette à Paris ou la Halle Tony Garnier à Lyon, a utilisé pour les nouvelles constructions les matériaux du site historique : acier, pierre de lave et des moucharabieh de béton qui évoquent ceux des vieux bâtiments.
Hervé Télémaque, "Infirmière de couleur, bouchon de canopée (Alchimie carnavalesque), 2011

Hervé Télémaque, "Infirmière de couleur, bouchon de canopée (Alchimie carnavalesque), 2011

© Fondation Clément, La Martinique


Première grande exposition pour Hervé Télémaque aux Antilles

Pour inaugurer ses nouveaux espaces, la Fondation Clément accueille une rétrospective de l'artiste haïtien Hervé Télémaque, après celle présentée l'an dernier au Centre Pompidou et au musée Cantini de Marseille. Elle est différente, l'artiste ayant souhaité exposer en métropole ses œuvres conservées dans les collections publiques. Là, sur les 74 peintures, sculptures et œuvres graphiques, 53 proviennent de collections particulières et l'exposition est axée davantage sur la peinture, avec de nombreuses œuvres récentes et une présence plus forte d'œuvres en rapport avec les Antilles.
 
Hervé Télémaque avait exposé en Haïti, à la Martinique et à Cuba. Mais l'exposition de la Fondation Clément est la plus importante qui soit consacrée dans la Caraïbe à un artiste qui n'a cessé d'expérimenter de nouvelles techniques, passant de la peinture au collage ou au bois découpé.