Markus Raetz à la BNF : les illusions du regard.

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/11/2011 à 14H47
  • Markus Raetz: Petits tas.Eau forte:1970.
  • Markus Raetz:Views.Eau forte 1991.
  • Markus Raetz:Réflexion II.Héliogravure:1991.
  • Markus Raetz: Gaze. Aquatinte en couleurs:2011.
  • Markus Retz:Sinne II. Estampe:1987.
  • Markus Raetz:Profil III. Pointe sèche:1982.
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Markus Raetz: Petits tas.Eau forte:1970.
    La multitude de traits donne l' illusion du mouvement.  © DR
  • Markus Raetz:Views.Eau forte 1991.
    Se déplacer c' est voir aurement ....voilà le "message" que l' artiste veut faire passer. © DR
  • Markus Raetz:Réflexion II.Héliogravure:1991.
    Jeu de reflet et de réflexion . © DR
  • Markus Raetz: Gaze. Aquatinte en couleurs:2011.
    Les cercles de jumelles renforce l' effet voyeur, mais que voit-on:l' horizon ? © DR
  • Markus Retz:Sinne II. Estampe:1987.
    Les traits rouges représentent tous les éléments de la communication et de la compréhension. © DR
  • Markus Raetz:Profil III. Pointe sèche:1982.
    L'oeil voit un relief qui n' existe pas . © DR

Exposition Markus Raetz à la Bibliothèque de France Richelieu jusque au 12 février 2012: 200 oeuvres réparties sur huit pièces pour éduquer notre regard et perdre toutes nos certitudes visuelles. Attention: jeux d'yeux .

Markus Raetz a une passion dans la vie:bousculer nos habitudes visuelles. A travers chacune de ses œuvres il veut troubler notre vision et nous conduire à nous méfier des apparences. Cette fois ci c’est à la Bibliothèque nationale de France Richelieu qu’il présente 200 œuvres jusque au 12 février 2012: estampes,dessins,eaux fortes,héliogravures,pochoirs,impressions à la ficelle. A chaque, fois c’est au spectateur de redonner sens à la forme que l’artiste a volontairement perturbée, déconstruite. Markus Raetz né en 1941, vit et travaille à Berne. Comme un scientifique sur sa paillasse, il cherche, expérimente et s’amuse. Pour ce faire il joue sur le plein, le vide,le reflet face à la réalité,les jeux de miroir ,l’ombre et la lumière, les courbes et les contrecourbes.L’objectif est toujours le même;déstabiliser notre regard pour nous conduire à la réflexion. L 'artiste a quatre thèmes favoris:le visage,le paysage le langage et la géométrie. En 2009 Raetz a exposé au Grand Palais dans le cadre de l’exposition: «Une image peut en cacher une autre: Arcimboldo, Dali ,Raetz ».L' exposition de la Bibliothèque Richelieu sera présentée de mars à juin 2012 au MUBA Eugène Leroy de Tourcoing où une salle Markus Raetz a été crée en 1994. 

Bibliothèque nationale de France Richelieu.Rue Vivienne.Paris. Dernier jour:12 février 2012.Entrée:7euros.

mardi-samedi:10h à 19h/dimanche:12h à 19h.

http://www.bnf.fr/fr/acc/x.accueil.html

http://artalog.net/gallery/gallery.php?e_id=2818

http://www.muba-tourcoing.fr/

http://www.art-en-jeu.ch/expositions/raetz.html