Manolo Valdès, un espagnol au Château de Chambord

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/05/2010 à 10H06
Manolo Valdès, un espagnol au Château de Chambord

Manolo Valdès, un espagnol au Château de Chambord

© Culturebox

L'artiste espagnol Manolo Valdès est à l'honneur au  Domaine national de Chambord jusqu'au 12 septembre 2010. Plus de 70 peintures et sculptures sont disséminées à l'intérieur et à l'extérieur du célèbre château de François 1er, un écrin pour le travail de l'artiste, largement inspiré des grands classiques, de Vélasquez à Matisse.

Il y a eu deux grandes étapes dans la vie de Manolo Valdés. La première ce fut en 1964, quand il fonde avec Joan A. Toledo et Rafael Solbes, l'un des plus importants mouvements pop art en Espagne, baptisée "El Equipo Cronica". Il en fera partie jusqu'en 1981 avant d'aborder la deuxième grande étape de sa carrière. Dès 1982, il accorde plus de place aux textures et aux matériaux, un cheminement qui l'amènera vers la sculpture, sur bronze et bois notamment. En 1990, il part s'installer à New-York. C'est au cours des années suivantes que Valdés va commencer à reproduire l'imagerie de Vélasquez en bronze et à s'inspirer des tabelaux de Matisse pour réaliser des têtes monumentales. L'artiste s'impose alors au niveau international : il représentera l'Espagne à la Biennale de Venise en 1999, le musée Guggenheim de Bilbao lui consacre une rétrospective en 2002, Les jardins de Paris puis Chenonceau lui ouvriront leurs portes l'année suivante avant la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence.

A voir aussi sur Culturebox
-> Exposition au musée Jacquemart André "Du Gréco à Dali"
-> Visite guidée du
musée Goya