"Low Tech": un pied de nez aux nouvelles technologies au Festival VIA

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/03/2012 à 18H09
Chevalier de la résignation infinie - Diane Landry (Québec)

Chevalier de la résignation infinie - Diane Landry (Québec)

© France 3 / Culturebox

Pour ses dix années d'existence, le festival VIA a choisi de rendre hommage à la création contemporaine québécoise. Ce festival mené conjointement entre les villes de Mons en Belgique et Maubeuge dans le Nord, ouvre ses portes à toutes les formes de technologies mettant en scène l'art contemporain, les arts numériques et les arts de la scène. L'expo "Low tech" à l'espace Sculfort de Maubeuge est ouverte pendant toutes la durée du festival.

Elle présente une vingtaine de créations singulières et explore les voies de la création plastique, ses applications dans le spectacle vivant, et met en avant des artistes qui utilisent les objets qui les entourent. Un hommage plein d'humour au passé. Des créations interactives, drôles et poétiques à découvrir jusqu'au 1er avril.