Les vitraux de Pierre Soulages pour l'abbatiale de Conques au musée Fabre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/02/2010 à 10H55
Les vitraux de Pierre Soulages pour l'abbatiale de Conques au musée Fabre

Les vitraux de Pierre Soulages pour l'abbatiale de Conques au musée Fabre

© Culturebox

Pierre Soulages est à l'honneur au musée Fabre de Montpellier avec l'exposition "Verre, cartons des vitraux de Conques", visible jusqu'au 2 mai 2010. Une trentaine d'oeuvres permettent de comprendre les étapes du travail réalisé par l'artiste pour créer les vitraux de l'abbatiale Sainte-Foye à Conques dans l'Aveyron.

L'histoire d'amour entre Pierre Soulage et l'abbatiale de Conques remonte à l'enfance mais c'est en 1986 que l'artiste est sollicité pour réaliser 104 vitraux pour ce monument construit au XIe siècle. Il faudra 8 années de travail à Soulages pour finaliser le projet. Car le maître de "l'outre-noir" ne fait rien comme les autres : il met d'abord au point un nouveau matériau, un verre qui varie selon la lumière naturelle. Les cartons exposés au musée Fabre montrent aussi la technique utilisée par Soulages, à savoir, des plombs dessinés avec un ruban adhésif noir, sur une surface lisse et blanche, de la taille des baies. En 1994, les derniers vitraux seront installés et encensés par le monde de l'art. Le critique Yves-Alain Blois dira même que c'est "la seule vraie réussite de cet art au cours du XXe siècle". Cette exposition au musée Fabre dévoile ainsi pour la première fois, une partie de la donation que

Pierre Soulages

et sa femme Colette ont offert au musée Soulages. Un musée qui doit ouvrir ses portes à Rodez,  ville natale de l'artiste, en 2012. Dans ce lieu, 1700m² seront consacrés aux collections Soulages et 500m² à des expositions temporaires.

A voir aussi sur Culturebox
-> Les vidéos sur Pierre Soulages
-> Les vidéos consacrées à l'art du Vitrail
-> Les vitraux de Pierre Soulages à Conques