Les temps forts du tricentenaire de Denis Diderot à Langres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/10/2013 à 10H56
Une salle de la Maison des Lumières consacrée à Denis Diderot, Langres

Une salle de la Maison des Lumières consacrée à Denis Diderot, Langres

© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Le 5 octobre a été à Langres l'un des moments clés des festivités autour du tricentenaire de sa plus grande célébrité : l'encyclopédiste et philosophe Denis Diderot. Pendant une année les manifestations culturelles mais aussi touristiques se multiplient avec le concours des habitants et des associations locales. Un musée est consacré à cette figure de la littérature : la Maison des Lumières.

Besançon a Victor Hugo, Chàteau-Thierry a La Fontaine, Nîmes Alphonse Daudet et Langres a Diderot. La ville de la Haute-Marne n'a donc pas manqué l'occasion de faire parler d'elle en cette année qui marque le tricentenaire de la naissance du plus fameux des encyclopédistes.

Des manifestations se succèdent au long de cette année avec des animations, des spectacles, des opérations pédagogiques et des rencontres. Le 5 octobre, jour anniversaire de l'écrivain, a bien sûr constitué un moment fort de cette année avec l'ouverture de la Maison des Lumières, musée dédié à Diderot et à son entourage philosophique.

Reportage : A. Sylvain, S. Pichavent, F. Maroto, J. Denoyelle
 L'une des soeurs de Diderot, Denise, resta dans la région de Langres toute sa vie ce qui fit que l'érudit ne perdit jamais le contact avec sa ville natale. Devenu parisien dés l'âge de 15 ans, il n'y revint cependant que quatre fois et il passa les quinze dernières années de sa vie sans y retourner. Les relations avec son frère Didier-Pierre, qui devint chanoine de la cathédrale de la ville, furent conflictuelles et ne favorisèrent pas les liens de l'écrivain avec Langres.