Les sculptures monumentales de Bernar Venet

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/07/2009 à 14H04
Les sculptures monumentales de Bernar Venet

Les sculptures monumentales de Bernar Venet

© Culturebox

Visite dans le cocon d'un artiste. Bernar Venet, peintre, plasticien, sculpteur, vit la plupart du temps au Muy, en Provence. C'est là qu'il fait naître des sculptures monumentales désormais célèbres.

Bernar Venet accouche de ses premières oeuvres au début des années soixante. Il a tout juste 20 ans. Il conçoit des toiles recouvertes de goudron, réalise une performance en forme de tas de charbon, fabrique des reliefs en carton peints en noir avec un pistolet à peinture industrielle. C'est une première obsession : le noir. Il dit alors que "Le noir est le rejet de la communication facile". Ces premières oeuvres sont remarquées, annoncent déjà les débuts de l'art conceptuel. Mais les galeristes et critiques d'art français sont mitigés. Il part alors à New York, s'y installe. Il devient fasciné par les mathématiques pures, les plans, les dessins industriels, des formes et des abstractions qui vont se retrouver en permanence dans son travail. Le plasticien devient célèbre. Cinq ans plus tard, pourtant, il abandonne tout, revient à Paris, et enseigne à la Sorbonne l'art conceptuel. Pendant six ans, il doute, ne créé plus rien, ou en cachette. Il dévoile enfin ses nouvelles oeuvres : ce sont des sculptures. Elles voient le jour au Muy, en Provence. C'est désormais le refuge de l'artiste. Il fait venir ici des centaines de kilos d'acier. Sa plus grande série, monumentale, toute en courbes, s'appelle "Les lignes indéterminées". Les pièces ont fait le tour du monde.

Dossier du Centre Pompidou sur l'art conceptuel.

Notez qu'une exposition "The Arc Hypothesis" est en cours, dans le cadre de la 53ème édition de la Biennale de Venise.