Les sculptures de François Kinder au Centre culturel Joël-Le-Theule

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/11/2009 à 16H29
Les sculptures de François Kinder au Centre culturel Joël-Le-Theule

Les sculptures de François Kinder au Centre culturel Joël-Le-Theule

© Culturebox

Le Centre culturel Joël-Le-Theule de Sablé-sur-Sarthe propose jusqu'au 6 décembre 2009, une exposition intitulée "Tout recommencer". Elle regroupe les oeuvres de François Kinder, un artiste au parcours atypique, dont les oeuvres sont en lien étroit avec la nature.

Des ruptures, dans la vie des gens, il y en a toujours. Mais toutes ne sont pas aussi radicales que celle entreprise par François Kinder en 1996. Cette année là, ce sociologue de formation, qui fut tour à tour enseignant et directeur d'une agence de communication, plaque tout pour se consacrer à l'art. Mais au lieu de changer "en douceur" d'activité, François Kinder fait un choix radical : il lâche  tout pour s'installer dans une caravane, sur Label Friche, le site de l'ancienne usine Dreux à La Perrière dans l'Orne, reconverti en lieu culturel et artistique. Il choisit volontairement de perdre ces repères traditionnels que sont une maison, un revenu fixe, un statut social. Cette forme de dénuement volontaire va le conduire à aller chercher dans la forêt, les matériaux nécessaires à la création. "J'ai accepté de me perdre sur ces chemins, de ressentir la perte, réelle et symbolique et d'agir avec le milieu, d'exister en écoutant, en regardant, en transformant". Une démarche qui n'est pas sans rappeler celle que fit avant lui Chomo. Cet artiste français fit lui aussi le choix de vivre en ermite, dans un dénuement total, en pleine forêt de Fontainebleau, où il créa avec des matériaux trouvés dans la nature, son Village d'Art Préludien.