Les poupées de Michel Nedjar envoûtent le Musée d'art moderne de Lille

Par @Culturebox
Publié le 16/03/2017 à 12H05
Les poupées de Michel Nedjar exposées au LaM dans le cadre d'une grande restrospective intitulée "Introspective"

Les poupées de Michel Nedjar exposées au LaM dans le cadre d'une grande restrospective intitulée "Introspective"

© France 3

Le LaM, le musée d'art moderne de l'agglomération de Lille présente jusqu'au 4 juin 2017 "Introspective" une exposition consacrée à Michel Nedjar. Elle donne à voir les célèbres poupées de chiffons, sans doute les pièces les plus connues du grand public, mais aussi des dessins, des sculptures et des peintures. L'occasion de découvrir toutes les facettes de son oeuvre, de 1960 à nos jours.

L'exposition "Introspective" est une rétrospective de l'oeuvre de Michel Nedjar, maître de l'art brut. Il s'agit d'un parcours initiatique et chronologique parmi plus de 300 oeuvres dont les poupées de chiffons et de boue célèbres dans le monde entier. Ces créations, aussi fascinantes qu'effrayantes, sont faites de matériaux recyclés. Les "Chairdames" (jeu de mots entre chair, âme et dame) par exemple correspondent à la période la plus sombre et la plus tourmentée de l'artiste. "Ce sont des poupées très particulières façonnées avec des tissus usagés puis trempées dans des bains de teinture et de terre" explique Corinne Barbant, Commissaire de l'exposition.

Reportage France3 Nord : D. Pithon / B. Espalieu / B. Weill

L'influence du chamanisme

Cette exposition raconte la vie de l'artiste et témoigne de ses obessions dont celle de la magie. "C'est quelqu'un qui est fasciné par les pratiques magiques, les rituels et le chamanisme". Ses poupées ressemblent d'ailleurs à des poupées vaudous. La mort est aussi omniprésente dans ses oeuvres au travers desquelles Nedjar semble exorciser ses démons. Sa famille, juive, a été anéantie durant la guerre. Et c'est précisément cette histoire si douloureuse qui hante ses créations. Il a d'ailleurs souvent expliqué que ses poupées, qu'ils continuent à fabriquer, "l'ont sauvé". 
"Chairdâme" de Michel Nedjar

"Chairdâme" de Michel Nedjar

© France 3

 

Les Poupées de voyages

Moins sombres, il y a ses poupées de voyages faites de bric et broc. "A chaque retour de voyage, il fabrique une poupée dans son atelier avec ce qu'il a ramassé sur les trottoirs du monde" raconte Corinne Barbant. 
Poupée de voyage de Michel Nedjar

Poupée de voyage de Michel Nedjar

© France 3
Si les poupées sont au coeur de l'oeuvre de Michel Nedjar, elles sont loin d'être ses seules créations. Il y a aussi des peintures, des sculptures, des dessins et des films expérimentaux à découvrir dans cette grande rétrospective. Il y a presque 20 ans Michel Nedjar a fait don d'une grande partie de ses oeuvres au musée d'art moderne de Villeneuve d'Ascq.
Oeuvre de Michel Nadjar exposée au LaM aux côtés des célèbres poupées

Oeuvre de Michel Nadjar exposée au LaM aux côtés des célèbres poupées

© France 3