Les grottes de Cougnac, écrin minéral pour les "Vénus" de Ghislain Gallerneau

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/08/2014 à 16H30
Une silhouette parmi les concrétions calcaires, les Vénus de Ghislain Gallerneau habitent véritablement les lieux.

Une silhouette parmi les concrétions calcaires, les Vénus de Ghislain Gallerneau habitent véritablement les lieux.

© France 3 Midi-Pyrénées

Ce sont d'étranges créatures qui peuplent en ce moment les grottes de Cougnac à Gourdon dans le Lot. Des Vénus primitives, oeuvres du sculpteur Ghislain Gallerneau, sont exposées dans ce magnifique décor minéral. Un hommage au féminin sacré à découvrir jusqu'au 24 septembre.

Reportage : C.Ravier / F.Rouliès / M-P.Duvivier
Surgissant de l'ombre et des âges, ces figures féminines fascinent. "Vénus" intemporelles, nées de l'imagination de Ghislain Gallerneau, ces sculptures se fondent complètement dans le décor naturel et grandiose des grottes de Cougnac. Beauté brute et émouvante de ces créatures, mi femmes mi déesses inspirées des représentations du Paléolitique supérieur. Retour à la pierre pour cet artiste qui a longtemps travaillé sur les cathédrales. Et c'est justement dans une cathédrale naturelle cette fois, que ses oeuvres trouvent toute leur place.

"Vénus", exposition jusqu'au 24 septembre aux grottes de Cougnac à Gourdon-en-Quercy dans le Lot. Tous les jours de 10h à 18h. Tarif : 7,50 euros.