Les étonnants portraits de stars en faïence de Zen exposés au Martinez à Cannes

Par @Culturebox
Publié le 19/07/2017 à 10H52
L'un des visages de faïence de Zen exposés au Martinez à Cannes, celui du mannequin hongrois Barbara Palvin

L'un des visages de faïence de Zen exposés au Martinez à Cannes, celui du mannequin hongrois Barbara Palvin

© Culturebox / Capture d'écran

L’hôtel Martinez, célèbre palace de la Croisette, accueille pour la seconde année consécutive l’artiste marseillais Zen et ses portraits de stars. Des portraits monumentaux créés en marqueterie de faïence, d’un réalisme saisissant. A découvrir à Cannes, jusqu’au 30 novembre

Autodidacte, venu de l’univers du graff, Zen, de son vrai nom Franck Civiletti, s’est découvert une passion pour le travail de la céramique. Il s’est approprié les techniques de la marqueterie de faïence pour réaliser des portraits monumentaux.

Un processus de création qui part d’une photo sur laquelle Zen peut travailler entre 30 et 50 heures, pour la modifier jusqu'à obtenir l'image qu'il souhaite. Une fois qu'elle est déterminée, il commence alors le travail de marqueterie, dessinant des formes dans la faïence, puis les découpant et les imbriquant les unes sur les autres pour dessiner ces visages.
 
Reportage : A. Masseglia / F. Tisseaux / J. Gross
 

Des stars… et maintenant des anonymes

Zen est un amoureux des stars. Toutes les stars, de la musique, du cinéma ou du sport. Et avec ses portraits accrochés depuis deux ans au Martinez, juste avant le début du festival de Cannes, il a eu l’occasion de croiser nombre de ses célèbres modèles.

Adriana Karambeu, les stars américaines Eva Longoria et Will Smith, le réalisateur espagnol Pedro Almodovar, ou encore le pilote de F1 Lewis Hamilton et le mannequin hongrois Barbara Palvin, ont même accepté de signer leur portrait. Une fierté pour l’artiste, et à la clé une notoriété grandissante dans le monde de l’art contemporain.

Alors après les stars, place aux anonymes. Zen a débuté il y a peu une nouvelle série de portraits d'inconnus. Ou plutôt d'inconnues, car cette série baptisée "Belles sans Zèles" est, vous l'aurez compris, exclusivement dédiée aux femmes. Sur son compte facebook, l'artiste a d'ailleurs diffusé la photo du premier visage de la série.