Le pointillisme lumineux d'Achille Laugé enfin reconnu

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/10/2009 à 10H06
Le pointillisme lumineux d'Achille Laugé enfin reconnu

Le pointillisme lumineux d'Achille Laugé enfin reconnu

© Culturebox

"Achille Laugé : le point, la ligne, la lumière", c'est le titre de la rétrospective organisée au musée Petiet de Limoux et au musée des Beaux-Arts de Carcassonne jusqu'au 16 janvier 2010. C'est la première fois que ce peintre audois du XXème siècle fait l'objet d'une telle exposition. Elle permet de redécouvrir un artiste qui resta toute sa vie fidèle au pointillisme.

On peut regarder l'oeuvre d'Achille Laugé en se disant qu'en appliquant tout au long de sa carrière une seule technique, le pointillisme, il a choisi la facilité. Idem quant à sa décision de vivre loin de Paris, dans le confort rassurant de la province. Pourtant, les choix d'Achille Laugé ne lui facilitèrent pas la vie. Fils de cultivateurs audois, il s'opposa d'abord à son père qui voulait lui faire étudier la pharmacie. Un père qui refusait de lui payer des couleurs toutes prêtes, obligeant Achille à les fabriquer lui-même. Il employa ainsi des mûres écrasées pour le rouge et de l'ail sauvage pour le bleu. Pour le jaune, qu'il n'arrivait pas à reproduire avec des procédés naturels, il devait économiser pour pouvoir se l'acheter. Ces contraintes le marquèrent ensuite dans sa pratique picturale car il continua à utiliser les tons purs, les couleurs primaires. Marqué par l'oeuvre de Seurat qu'il découvrit au Salon des Indépendants, il appliqua la méthode de division de la lumière et trouva avec elle une façon unique d'en traduire les moindres variations. Ce choix d'une technique, il le paya au prix fort car Achille Laugé vécut dans la misère, ses contemporains le considérant comme un suiveur alors qu'aujourd'hui, on reconnaît son oeuvre comme profondément personnelle. Le premier à le reconnaître fut Maillol (avec qui Laugé partagea un atelier à Paris), qui lui disait : "Tu as une vision très personnelle, beaucoup de logique sereine et un beau don de l'unité dans l'amour de l'air lumineux qui règne jusque dans tes ombres".

 -> Des toiles d'Achille Laugé sont régulièrement vendues aux enchères. Pour les amateurs, un site parmi d'autres : Artnet