Le photographe français Willy Ronis est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/09/2009 à 15H04
Le photographe français Willy Ronis est mort

Le photographe français Willy Ronis est mort

© Culturebox

Il a immortalisé Belleville, Ménilmontant, les grandes grèves des années 30, le Front Populaire, le retour des prisonniers en 1945... Ce qui intéressait l'humaniste Willy Ronis, c'était la vie des gens simples, le quotidien, les évènements ouvriers. Willy Ronis était considéré comme un des photographes français majeurs du XXème siècle. Il était pourtant arrivé dans une chambre noire presque par hasard, en aidant son père qui possédait un atelier. Il s'était très vite intéressé aux sujets sociaux. Plus tard il réalisa des reportages pour des magazines, en tant que reporter indépendant. En dehors de l'actualité, le Paris populaire et la montagne le fascinaient. En 1957, la Biennale de Venise lui a décerné une médaille d'or pour son travail. Lorsqu'il a vieilli, il s'est installé en Provence, et a enseigné dans plusieurs écoles de photographie. Il a reçu des prix pour plusieurs albums publiés, et n'a jamais rechigné à  partager sa passion dans des festivals. En cet été 2009 il était venu, en fauteuil roulant, toujours vif et plein d'anecdotes, présider les 40èmes rencontres de photographie d'Arles.


-> l'oeuvre de Willy Ronis
-> Retrouvez sur Culturebox d'autres vidéos