Le Musée Picasso de Paris en pleine transformation

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/11/2011 à 19H21
Le Musée Picasso en travaux

Le Musée Picasso en travaux

© Didier Plowy - MCC

Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a présenté mardi le projet de transformation et d'extension du Musée national Picasso, qui est installé depuis 1985 dans l'Hôtel Salé, dans le Marais à Paris. Les travaux ont démarré en septembre. Réouverture prévue pour mai 2014

La surface du musée dédiée au public va passer à près de 6000 m2, a annoncé le ministre de la Culture, lors d'une visite du chantier à laquelle la presse était invitée. Cette surface triple presque, puisqu'elle était, jusqu'à la fermeture du musée il y a deux ans, de 2300 m2.

"Nous rouvrirons avec un musée agrandi, ambitieux, à l'échelle de Picasso", a déclaré Anne Baldassari, directrice du musée depuis 2005.

Les surfaces occupées par les services administratifs et techniques vont être récupérés pour le public. Elles représentaient les deux tiers de l'hôtel, a précisé Frédéric Mitterrand. Ces services seront accueillis dans un immeuble mitoyen acquis récemment par le musée.

Les visiteurs vont donc avoir accès au troisième étage situé dans les combles, à la moitié du deuxième étage, aux communs, au pavillon et à sa terrasse, détaille le ministre. La rénovation a été confiée à l'architecte Jean-François Bodin.

Et une nouvelle aile de va être construite. Elle va suréléver l'actuel garage du musée le long des jardins. Cette extension de 2000 m2 servira à des expositions temporaires et à l'accueil du jeune public et des scolaires. Un concours d'architectes sera bientôt lancée pour la nouvelle construction.

Le Musée Picasso espère doubler sa fréquentation
Riche de 5000 oeuvres, le Musée Picasso du Marais possède la plus grande collection publique au monde du maître espagnol. Il est né grâce à une dation consentie en 1973 par les héritiers de  Picasso. Il s'est enrichi depuis avec d'autres dations, dont celle des héritiers de Jacqueline Picasso, la dernière épouse du peintre.

La collection était à l'étroit dans l'Hôtel Salé tel qu'il était aménagé. Le musée avait fermé ses portes à la fin de l'été 2009 pour être rénové. Depuis, les travaux ont pris du retard mais ont fini par démarrer cet automne.

Le musée espère doubler sa fréquentation annuelle. Il compte sur 750.000 à un million de visiteurs contre 500.000, dont 65% d'étrangers, avant sa fermeture.

Le coût global des travaux, plus élevé que prévu, s'élève à 54 millions d'euros, dont 28,5 millions pour la rénovation de l'Hôtel Salé et environ 8 millions d'euros pour l'acquisition de bâtiments mitoyens, a indiqué Anne Baldassari. Le chantier est financé à près de deux tiers par le musée grâce à des ressources propres dégagées par des d'expositions internationales. L'Etat complète avec une subvention d'investissement de 19 millions d'euros.