Hommage à l'exploratrice Alexandra David-Néel, dans sa maison de Digne-les-Bains et au musée Guimet

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/02/2017 à 15H02, publié le 31/01/2017 à 13H07
Alexandra David-Néel en costume tibétain

Alexandra David-Néel en costume tibétain

© MARY EVANS/SIPA

Alexandra David-Néel (1868-1969) fut la première femme européenne à séjourner à Lhassa au Tibet en 1924. C'est à Digne-les-Bains que l'aventurière a choisi de s’installer en 1928. Sa maison, transformée en musée, entretient la mémoire de cette femme d'exception. Un partenariat vient de voir le jour avec le musée Guimet à Paris, où une exposition hommage lui sera consacrée à partir du 22 février.

Reportage France 3 Provence-Alpes : V. Bouvier / L. Centofanti / S. Prouteau
"Samten Dzong" (forteresse de la méditation), c'est le nom que donna Alexandra David-Néel à cette maison achetée en 1928 à Digne-les-Bains. C'est ici qu'elle écrivit plusieurs livres relatant ses voyages et qu'elle s'est éteinte, à près de 101 ans, en 1969. Marie-Madeleine Peyronnet, sa secrétaire particulière qui vécu à ses côtés les 10 dernières années de sa vie, hérita du droit d'y vivre.

La fondation Alexandra David-Néel fut crée en 1977 et la maison transformée en musée. Une convention de partenariat a été mise en place entre le musée Guimet de Paris et ce lieu, chargé de l'histoire d'une femme d'exception. Première collaboration de taille, le prêt de différents objets personnels pour la rétrospective consacrée à l'aventurière du 22 février au 22 mai 2017. 

Des planches de bande dessinée 

Parmi les objets personnels, les photos, les écrits, les objets tibétains rares que le public pourra découvrir à Paris, se trouveront aussi des planches de la bande dessinée " Une vie avec Alexandra David-Néel" (Ed. Bamboo), sortie l'année dernière et dont le second tome est attendu ce 1er février 2017. Les auteurs, Fred Campoy et Matthieu Blanchot, ont été marqués par le destin hors du commun de cette femme. 

Elle a toujours été en avance sur son temps. Ce fut l'une des premières féministes, une grande voyageuse, libre. Elle a toujours mis en avant la liberté de la personne et de l'esprit.

Mathieu Blanchot
dessinateur

Des célébrations en 2018

Assez méconnue du grand public, Alexandra David-Néel revient peu à peu sur le devant de la scène. Outre la bande-dessinée, le film "Alexandra David-Néel, j'irai au pays des neiges" avec l'actrice Dominique Blanc a déjà rendu hommage à cette grande dame. La maison Alexandra David-Néel travaille également pour faire connaitre son œuvre et plusieurs manifestations sont prévues en 2018, pour célébrer le 150e anniversaire de sa naissance. 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !