Le musée des Beaux-Arts de Strasbourg hérite de 11 toiles de Maîtres.

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/10/2009 à 15H40
Le musée des Beaux-Arts de Strasbourg hérite de 11 toiles de Maîtres.

Le musée des Beaux-Arts de Strasbourg hérite de 11 toiles de Maîtres.

© Culturebox

C'est un héritage exceptionnel pour le musée des Beaux-Arts de Strasbourg. Onze peintures flamandes, hollandaises et italiennes ont été léguées par Ann L. Oppenheimer, une riche américaine qui a passé une partie de son enfance en Alsace. La valeur de ces oeuvres prestigieuses est estimée à plus d'un million deux cent mille d'euros.

Cet exceptionnel héritage n'est pas le premier pour la ville de Strasbourg. Le musée des Beaux-arts s'est déjà enrichi de nombreuses oeuvres grâce à des donations. En 1987 et 1994, les collectionneurs Othon Kaufmann et  François Schlageter offrent 22 peintures italiennes au musée. En 2004, Roger et Elisabeth Eisenbeth lèguent des oeuvres flamandes et hollandaises. Entre donations et achats, le musée a peu a peu complété ses collections d'artistes. Avec 200 pièces signées notamment Rubens, Van Dick ou Memling, son ensemble de peintures flamandes et hollandaises est l'un des plus importants conservés en France. Le musée possède également de nombreuses oeuvres majeures d'artistes italiens, espagnols et français comme Raphaël, Paul Véronèse, Goya, Antoine Watteau, Théodore Chassériau ou encore Simon Vouet.