Le musée de la Grande Chartreuse fête ses 60 ans avec une exposition hommage au Pères Chartreux

Par @Culturebox
Publié le 26/07/2017 à 18H17
L'exposition hommage aux Pères Chartreux au musée de la Grande Chartreuse 

L'exposition hommage aux Pères Chartreux au musée de la Grande Chartreuse 

© Capture d'image France 3/Culturebox

Le musée de la Grande Chartreuse, situé en Isère, a 60 ans. Un anniversaire célébré avec une exposition temporaire. "Les Grandes Heures d’un Témoignage" propose aux visiteurs de revenir sur les précédentes scénographies du musée, accompagnées d’œuvres contemporaines.

Le musée de la Grande Chartreuse a vu le jour en 1957 sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse. Depuis son ouverture, il a accueilli plus de cinq millions de visiteurs. Pour fêter cet anniversaire, une exposition temporaire vient de s’ouvrir. "Les Grandes Heures d’un Témoignage" reprend deux des trois scénographies du musée depuis sa création. Elle met également en lumière des œuvres d’artistes qui ont su s’imposer dans la sublimation du sacré.

Reportage France 3 Alpes : D. Vigneau-Dugué  / J. Ceroni / S. Villatte

Un témoin de la vie des moines

Cette exposition anniversaire est avant tout un hommage à ces hommes qui ont choisi de consacrer leur vie à Dieu. Depuis 60 ans, le musée retrace leur vie à travers des scénographies qui, pour certaines, ont été reprises dans l'exposition. Le visiteur découvre dans quelles conditions le musée a vu le jour, avec des photos d’époque. Pour se plonger dans l’intimité de la vie Cartusienne, des mannequins, des objets du quotidien sont exposés.
Une représentation de la vie des moines avec des manequins.

Une représentation de la vie des moines avec des manequins.

© Capture d'image France 3/Culturebox

L’art pour évoquer la solitude et le silence

Aux côtés de ces scènes trônent des œuvres contemporaines. De Paul Béranger à Philippe Tardy en passant par Marie-France Chevalier, Corine Tichadou et les toiles hyperréalistes de Stéphane Capitrel, ce sont au total dix artistes pour la plupart issus du bassin lyonnais qui expriment ici leur perception de la solitude, du silence ou encore de la profondeur des êtres et des choses.

900 ans d’histoire monastique

Le monastère de la Grande Chartreuse, voué au silence et aux prières des moines, ne se visite pas. Alors pour permettre aux touristes d’en savoir un peu plus sur ces moines qui fabriquent la célèbre liqueur verte, les religieux ont décidé en 1957 d’installer un musée dans une ancienne dépendance de l’Ordre des Chartreux, la Correrie, située à deux kilomètres du monastère. Le musée retrace 900 ans d’Histoire. Il a été réaménagé en mai 2011. Les documents, objets de la vie courante, gravures mais aussi films et témoignages inédits permettent aux visiteurs de découvrir la vie quotidienne des moines d’hier et d’aujourd’hui. Le musée dispose également d’un véritable trésor artistique et architectural. 79 tableaux représentant de nombreuses chartreuses à travers le monde. Des oeuvres réalisées pour la plupart à la fin du 17e siècle.