Le Louvre va mettre en place un centre d'orientation pour les visiteurs

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/06/2015 à 12H05
la façade du musée du Louvre, place du Carousel, à Paris.

la façade du musée du Louvre, place du Carousel, à Paris.

© Jean Claude Mallinjod / Ina

Le Pavillon Sully, au coeur du Louvre, va devenir d'ici 2016 le centre d'orientation des visiteurs en leur présentant les différents départements et les parcours du musée, a annoncé son président Jean-Luc Martinez.

Améliorer l'accueil des 9,5 millions de visiteurs

"Notre fil rouge est de favoriser la rencontre entre un public et des collections dans un palais qui n'a pas été conçu pour être un musée", a-t-il déclaré mardi lors d'une présentation du projet scientifique et culturel du Louvre.

Lancé en juin 2014, le projet Pyramides vise notamment à améliorer l'accueil du public dans un établissement dont la transformation en 1989 était prévue pour 4,5 millions de visiteurs et qui en a accueilli plus de 9,5 millions en 2014, dont plus de 70% d'étrangers.

Vision d'ensemble dans le Pavillon Sully

Donnant à la fois sur la pyramide et sur la Cour carrée, la salle de la Chapelle, au 1er étage du Pavillon Sully, présentera, probablement autour d'une grande maquette, des oeuvres issues des différents départements. 

Située à proximité des structures visibles du Louvre médiéval, la salle de la Maquette, toujours dans le Pavillon Sully, restituera l'histoire du palais à des dispositifs de réalité augmentée. Une "troisième station", la salle Beistegui, au 2ème étage, sera dévolue à la vie des collections : acquisitions, restaurations, prêts (2.000 par an), fouilles archéologiques...

La pyramide du Louvre avec en fond le pavillon Sully.

La pyramide du Louvre avec en fond le pavillon Sully.

© Manuel Cohen

Se mettre à la place du visiteur étranger

"Nous avons chaussé les lunettes du visiteur, notamment étranger. Il s'agit de lui permettre de se repérer facilement et de rendre plus lisible les collections", a souligné Jean-Luc Martinez. Dans le même esprit, Le Louvre proposera en 2016 une application téléchargeable pour se repérer dans le palais.  

La rénovation progressive des salles permanentes est également entamée. Le parcours de la peinture française a été ainsi réaménagé.

L'accueil sous la pyramide amélioré

Parallèlement l'accueil matériel sous la pyramide est en pleine transformation : billetterie unique, regroupement de la bagagerie et du vestiaire, déplacement des espaces commerciaux dans l'allée du Grand Louvre, meilleure signalétique avec, à l'entrée de chaque aile, de grandes bannières présentant les salles et des oeuvres célèbres.

Expérimenter les billets par créneaux horaires

Pour répondre à l'affluence, le Louvre va également expérimenter dès juillet la vente de billets par créneaux horaires, afin de "lisser la fréquentation dans la journée et sur l'année", selon Jean-Luc Martinez, sachant que le musée ne peut accueillir plus 35.000 à 40.000 visiteurs par jour.