Le Louvre à la recherche de mécènes pour financer les Arts de l'Islam

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/01/2012 à 09H47
Le Louvre

Le Louvre

© P.Escudero/Hemis FR

Le Louvre est à la recherche de mécènes pour compléter à hauteur de 10 millions d'euros le financement des nouveaux espaces du département des Arts de l'Islam qui sera "prêt d'ici l'été", a indiqué début janvier le président-directeur du Louvre, Henri Loyrette.

"On cherche ces mécènes avec confiance. Je ne suis pas inquiet", a ajouté M. Loyrette lors d'une visite des nouveaux espaces. Le coût global de l'opération (construction, restauration des façades, chantier des collections, aménagements muséographiques) se monte à 98,5 millions d'euros. L'Etat français apporte 31 millions d'euros et le Louvre contribue sur ses ressources propres à 1,5 million d'euros.

Plusieurs Etats participent pour une somme totale de 26 millions d'euros: le Roi Mohammed VI du Maroc apporte une importante contribution. L'émir du Koweït, le Sultan d'Oman, la République d'Azerbaïdjan financent également le projet. La participation des donateurs individuels et entreprises se monte pour le moment à 30 millions d'euros. Le mécène principal est la Fondation du prince saoudien al-Walid ben Talal qui met à titre privé 17 millions d'euros. Plusieurs groupes français se sont engagés: la Fondation Total (6 millions d'euros), Lafarge (4,5 millions), Bouygues Construction (1 million).

Le musée espère, en outre, récolter 500.000 euros de dons individuels pour aider à restaurer et remonter deux éléments d'architecture égyptienne qui seront présentés dans le département. La collecte de dons, qui se déroule depuis le 1er décembre, "marche bien", a indiqué M. Loyrette. "Au bout d'un mois, nous avons réuni la moitié de la somme", a-t-il dit