Le festival Les Aubades mécaniques de Tours : de la musique et beaucoup de bricolage !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/05/2009 à 14H10
Le festival Les Aubades mécaniques de Tours : de la musique et beaucoup de bricolage !

Le festival Les Aubades mécaniques de Tours : de la musique et beaucoup de bricolage !

© Culturebox

Pour faire de la musique, tout est bon ! La preuve avec ce projet baptisé Les Aubades Mécaniques. Il rassemble des étudiants Tourangeaux autour d'une idée : associer musique et mécanique. Cela donne naissance à des machines poétiques et farfelues. Elles feront entendre leurs sons dans le cadre du festival itinérant Excentriques qui s'arrêtera dans plusieurs villes Tourangelles du 23 au 28 mai 2009. Un concert monumental est également prévu les 30, 31 mai et 1er juin à Tours.

Le projet remonte à 2004. A cette époque, François Delarozière, génial inventeur de géniales machines notamment pour la compagnie Royal de Luxe et le compositeur Mino Malan imaginent un concert Extraordinaire où machines et orchestre se partageraient la scène. Ainsi naquit la Symphonie Mécanique, avec laquelle les deux artistes ont parcouru le monde. En octobre 2008, ils s'installent en résidence à l'université François Rabelais de Tours. Tous les jeudis, ils apprennent aux étudiants à fabriquer des instruments à partir de matériaux de récupération. L'atelier deviendra ensuite musical. Les étudiants répartis en sept groupes de travail vont imaginer des Aubades Mécaniques et une dizaine de machines mécaniques musicales. Un travail auquel se sont associés des Tourangeaux amateurs... Un beau projet qui rappelle les machines spectacles de Jean Tinguely (les rotozazas, machines à lancer des ballons, à dessiner, à briser les assiettes) et qui montre à quel point, l'homme, par sa capacité d'imagination (et de bricolage !) est capable d'insuffler de la poésie et de la vie, y compris à une casserole !