"Le Citron Jaune" : cocon des artistes de la rue à Port-Saint-Louis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/04/2013 à 16H22
Façade du "Citron Jaune", Centre National des Arts de la Rue à Port-Saint-Louis-Du-Rhône

Façade du "Citron Jaune", Centre National des Arts de la Rue à Port-Saint-Louis-Du-Rhône

© DR Le Citron Jaune

Les habitants de Port St Louis l'appellent Le Citron Jaune. Il s'agit de l'un des 9 centres nationaux des arts de la rue. Dans cet ancien hangar, de multiples artistes viennent travailler et présenter leurs créations à un public avide d'expériences nouvelles. Entre curieuses machines, performances et expérimentations, le Citron bat son plein. Hier soir, les danseurs de "Pernette" étaient bien là.

Investi depuis 15 ans par la compagnie "Ilotopie", Le Citron Jaune se définit comme un laboratoire d'expérimentations artistiques, mêlant les arts dans une perpétuelle réflexion sur la création artistique. Peinture, photographie, sculture, installations se nourissent les uns les autres et viennent peupler toute l'année cette caverne d'Ali Baba où les chineurs de tous horizons peuvent venir à la rencontre des merveilles de la création. Hier soir, les danseurs de la compagnie "Pernette", installés en "sortie de chantier", ont rencontré un public venu découvrir in situ leur performance chrorégraphique autour des différents sentiments qui animent l'homme. 

Reportage de M. Arnaudet, J. Hessas, A. Boi
Art pour tous

Ce système de présentation des oeuvres permet à la fois aux habitants du coin d'avoir un accès direct à une forme de culture plutôt atypique et aux artistes de "tester" leur travail sur un public qui n'est pas à priori peuplé de connaisseurs. Ainsi, l'art est pensé à travers une interraction avec celui ou celle qui le voit, et retourne à sa vocation première, susciter une émotion brute, un ressenti primaire à un moment donné de sa vie. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les quelques 15 projets en résidence, triés sur le volet pour leur caractère novateur, se donnent tous les moyens pour sortir du carcan de la création contemporaine "classique".

Une action culturelle en continue

La médiation culturelle ne s'arrête cependant pas là, puisque le citron propose aussi une action culturelle en direction des plus jeunes (écoles, universités) et la mise en place d'ateliers pratiques à destination des amateurs désireux d'apprendre un certain savoir-faire. A l'heure où tout se paie, Le Citron s'ouvre sur une culture en accès libre et non élitiste, où chacun est libre d'apprécier une oeuvre sans présupposés. Les seuls qui stressent, ce sont encore les artistes. Le trac de la première sans doute ...

Plus d'nformation sur le site du Citron jaune