"Le bain et le Miroir" : les beautés anciennes expliquées

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/06/2009 à 17H01
"Le bain et le Miroir" : les beautés anciennes expliquées

"Le bain et le Miroir" : les beautés anciennes expliquées

© Culturebox

"Le bain et le miroir "est le nom d'une double exposition proposée jusqu'au 21 septembre 2009 au musée de Cluny à Paris, et au château d'Ecouen. De nombreux objets, des recettes anciennes, des analyses chimiques retracent une certaine histoire de la beauté.

L'art de la cosmétique ne date pas d'hier et cette exposition le rappelle. Parmi les usages féminins de cette époque, les perles orientales ramenées en occident par les croisés.  On les broyait, on les mélangeait à de l'amidon de blé, et on obtenait ainsi une poudre blanche qui donnait un teint d'albâtre. Il y avait aussi quantité de masques. Celui d'Agnès Sorel, surnommée "Dame de beauté", était pour le moins étrange : il contenait de la cervelle de sanglier, des vers de terre et de la bave de sanglier...