La Villette : venez construire une tour de 21m avec Tadashi Kawamata

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/04/2013 à 17H37
Photomontage préparatoire de Tadashi Kawamata pour Collective Folie   

Photomontage préparatoire de Tadashi Kawamata pour Collective Folie   

© Tadashi Kawamata et Kamel Mennour

Avec son projet participatif "Collective Folie", le plasticien japonais Tadashi Kawamata va installer une tour de 21m de haut dans le Parc de la Villette. Sorte de mikado géant, élaboré collectivement à partir du 17 avril, la tour sera ouverte aux visiteurs le weekend, dès le mois de juin

Art partcipatif : c'est le processus de création qui est important
Collective Folie est une tour en bois gigantesque, imaginée pour le Parc de la Villette par l’artiste japonais Tadashi Kawamata. Première tour que l’artiste conçoit à Paris et la plus haute qu’il ait jamais créée, elle naîtra au printemps sur une prairie du parc et s’évanouira à la fin de l’été.

Toujours "inachevée", l’oeuvre connaîtra une perpétuelle évolution. Les maquettes élaborées par Tadashi Kawamata ont permis à des ingénieurs de calculer la fiabilité de sa structure de base, qui a ensuite été construite par une entreprise.

Workshop du 17 avril au 21 août
Puis, du 17 avril jusqu’au 21 août, selon le processus de travail qu’il affectionne, Tadashi Kawamata convie adultes et jeunes à participer à "l’habillage" puis à la "déconstruction" de la tour lors de workshops qu’il conduira avec des étudiants, familiers de ses méthodes de
création.

Dialogue entre art et architecture, la tour prendra forme au fil d’accumulations, dans le partage d’idées et d’efforts avec l’artiste, pour assembler les pièces de bois, matériau naturel, recyclable ou recyclé, que Tadashi Kawamata affectionne.
Montage de Collective Folie

Montage de Collective Folie

© EPPGHV
Cette démarche participative est essentielle selon l’artiste, pour qui la pertinence d’une oeuvre réside dans l’expérience qu’elle génère. Le public est invité à ressentir un nouveau rapport à l'oeuvre et à l’environnement. "Collective Folie" est avant tout une oeuvre à vivre. 

Mais elle sera également accessible aux visiteurs le weekend, dès le mois de juin, et leur offrira depuis ses hauteurs, une nouvelle perspective sur le parc.

Tadashi Kawamata 
Un jour quelqu’un dira : "Vous souvenez-vous de ce doux dingue qui montait des genres de Mikado géants et puis s’en allait ? " Tadashi Kawamata

Kawamata est né en 1953 sur l'île de Hokkaido. Il vit et travaille à Tokyo et Paris. L'artiste s'intéresse aux questions d'urbanisme, les chantiers de construction ou de démolition, les zones intermédiaires. Il les réinvestit en utilisant les matériaux trouvés sur le site même, notamment le bois.

Ses installations révèlent une autre identité des espaces et des lieux et créent un dialogue, une passerelle, souvent inattendus entre dehors et dedans, art et architecture, passé et présent. La notion de passages se révèle fondamentale dans son travail. A Barcelone en 1996, une passerelle et un observatoire mettent en évidence la frontière entre le musée d’art contemporain et le vieux quartier.

A découvrir dans le cadre de Marseille-Provence 2013, le projet "Les sentiers de l'eau" de Tadashi Kawamata 

Collective Folie en chiffres
Hauteur de la tour : 21 m (2 fois la hauteur des folies de Bernard Tschumi)
Volume de bois : 40 m3 au minimum
Poids total estimé : 2 à 3 tonnes

Deux balcons accessibles au public :
- à 4 m pour 70 personnes en simultané
- à 12 m pour 19 personnes en simultané

Parc de la Villette :  du 17 avril au 21 août, 58 workshops pour environ 870 participants attendus.