La Ville de Paris met en ligne les collections de ses 14 musées

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/05/2016 à 18H20
Le Palais Galliera, qui abrite le musée de la Mode, à Paris (avril 2014)

Le Palais Galliera, qui abrite le musée de la Mode, à Paris (avril 2014)

© Bruno Levesque / IP3 Press / MaxPPP

La Ville de Paris a mis en ligne mercredi sur un site internet plus de 180.000 œuvres issues de ses 14 musées, comme Carnavalet, le Petit Palais, le Musée d'art moderne ou la Maison de Victor Hugo... avec un accès gratuit.

Ce portail - parismuseescollections.paris.fr - dont la vocation est de sans cesse s'enrichir, rassemble outre les photos des œuvres, des notices, ressources bibliographiques, archives, etc, des collections des musées de la Ville qui vont de l'archéologie à l'art contemporain.

"Il s'agit de valoriser les collections en conjuguant l'exigence scientifique et le souci d'accès au plus grand nombre", a indiqué devant la presse Bruno Julliard, adjoint chargé de la Culture à la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

Montrer des œuvres fragiles

Le site a également pour ambition de montrer des œuvres fragiles ou non exposées, comme les tissus du Musée Galliera, les estampes et dessins soumis à des règles d'expositions, les œuvres "qu'on ne peut pas montrer à tout moment pour des raisons de conservation ou de place", selon Delphine Levy qui dirige l'établissement public Paris Musées.

La recherche peut se faire de multiples façons, par nom d'artiste, période, thème, mot-clef, technique, musée. Le site propose également des parcours thématiques (Paris 1900, Vivre à Paris au XVIIIe siècle), des frises chronologiques, et présente les expositions en cours ou à venir, des expositions virtuelles avec par exemple les ressources du musée Carnavalet qui fermera en octobre pour travaux, montre aussi des oeuvres au hasard.

Le site va s'enrichir et se diversifier

Le site est destiné à s'enrichir, en nombre d'œuvres - 600.000 avant 2020 - ou en fonctionnalités - 3D pour les internautes équipés. Plus de deux millions d'euros ont été consacrés à l'informatisation et près de 600.000 euros à la numérisation.

Les musées de la Ville de Paris qui ont déjà leur site autonome sont le Musée d'art moderne de la Ville de Paris, la Maison de Balzac, le Musée Bourdelle, le Musée Carnavalet, les Catacombes, le Musée Cernuschi, le Musée Cognacq-Jay, la Crypte archéologique du Parvis Notre-Dame, le Palais Galliera, le Musée du général Leclerc - Musée Jean Moulin, le Petit Palais, le Musée de la Vie romantique, les Maisons de Victor Hugo et le Musée Zadkine. Trois millions de personnes les ont visités en 2015.