La vie communautaire de Virginia Woolf et du groupe Bloomsbury

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/11/2009 à 09H45
La vie communautaire de Virginia Woolf et du groupe Bloomsbury

La vie communautaire de Virginia Woolf et du groupe Bloomsbury

© Culturebox

A Roubaix, le musée de La Piscine retrace l'aventure artistique d'un collectif anglais, le groupe Bloomsbury. Il y a un siècle, autour de Virginia Woolf, ces artistes de plusieurs disciplines faisaient souffler un vent de liberté qui provoquait scandale et polémique.

Il y a cent ans en Angleterre la liberté avait un nom : Bloomsbury. Ce groupe d'artistes dont l'épicentre était la romancière Virginia Woolf préfigurait le mouvement hippy avec une différence notable. S'ils apportaient une nouvelle vision de l'art, donc du monde, ils ne contestaient pas son organisation.Chacun dans sa discipline, architecte, peintre, écrivain, musicien ou critique, trouve le chemin d'une réussite qui rejaillit finalement sur le groupe tout entier. L'aventure collective sombrera avec l'Europe tout entière dans le second conflit mondial. L'exposition proposée à Roubaix au musée La Piscine permet de découvrir qu'il y a cent ans, en Angleterre, soufflait un air de liberté aux effluves très contemporaines.