"La mémoire du geste", la peinture en mouvement au musée Rétif

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/03/2010 à 10H22
"La mémoire du geste", la peinture en mouvement au musée Rétif

"La mémoire du geste", la peinture en mouvement au musée Rétif

© Culturebox

"La mémoire du geste", c'est une exposition organisée jusqu'au 30 mai 2010 au musée Rétif à Vence. Elle met en relation 3 peintres contemporains : Gérard Le Cloarec, Vladimir Velickovic et Gérard Guyomard. Leurs oeuvres sont mises en perspective avec les travaux du physiologiste Etienne-Jules Marey, inventeur des chronophotographies et précurseur du cinématographe.

"La mémoire du geste" permet de rappeler à quel point la photo a bouleversé et influencé le monde de la peinture. En 1839, en découvrant les premiers daguerréotypes, le peintre Paul Delaroche déclarait : "A partir d'aujourd'hui, la peinture est morte". Ce fut tout le contraire. La photo libéra les peintres de la réalité, leur permettant d'explorer de nouveaux mondes, notamment celui de l'abstraction. Quant à l'influence particulière d'Etienne-Jules Marey, elle fut considérable dans les mouvements surréaliste, cubiste, futuriste et abstrait. Ce fut Marcel Duchamp en 1911 qui la reconnut officiellement avec son "Nu descendant un escalier". Le tableau, censuré au salon des Indépendants de Paris, se réfère directement aux chronophotographies de Marey. Autre preuve de son influence sur la peinture du XXème siècle : en 1963, une grande rétrospective Marey était organisée à la Cinémathèque, à laquelle Marcel Duchmap, Max Ernst et Guido Severini participèrent activement. Pour eux, Etienne-Jules Marey, était un artiste par la qualité plastique de ses images. Des images qui pour le physiologiste n'étaient que des outils de recherche.

A voir aussi sur Culturebox
> les vidéos
Photo