La Frick Collection expose ses trésors au Mauritshuis de La Haye

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/02/2015 à 17H27
Le "Portrait de la comtesse d'Haussonvoille" d'Ingres exposé au Mauritshuis à La Haye

Le "Portrait de la comtesse d'Haussonvoille" d'Ingres exposé au Mauritshuis à La Haye

© Peter Dejong / AP / SIPA

Pour sa première exposition de grande ampleur hors des murs de son célèbre musée new-yorkais, la Frick Collection a choisi d'afficher ses trésors sur les murs rosés du Mauritshuis de La Haye, pour une exposition inédite et intime qui s'est ouverte jeudi.

"Ce que j'aime particulièrement, c'est qu'ils ont décidé de représenter la Frick de la même manière que nous le faisons dans notre maison à New York, ce qui veut dire tout mélangé ensemble", assure à l'AFP le directeur de la Frick Collection, Ian Wardropper, en visite à La Haye.
 
Du papier peint aux tons rosés et mauves donne aux pièces un air de "salon d'amateur d'art", assurent en coeur Ian Wardropper et la directrice du Mauritshuis, Emilie Gordenker.
 
Installé dans un hôtel particulier du XVIIe siècle au coeur de La Haye, le Mauritshuis abrite notamment "La jeune fille à la perle" de Vermeer et "Le Chardonneret" de Carel Fabritius.
John Constable, "Le Cheval blanc", 1819, The Frick Collection, New York

John Constable, "Le Cheval blanc", 1819, The Frick Collection, New York

© The Frick Collection, New York, photo : Michael Bodycomb
 
Van Eyck, Bruegel l'ancien et Constable
 
Parmi la trentaine d'oeuvres d'art prêtées pour cette exposition qui prendra fin le 10 mai figure la célèbre et hypnotique toile de Jean-Auguste-Dominique Ingres, "Portrait de la comtesse d'Haussonville".
 
Sur les autres murs s'affichent les grands noms de la peinture : Jan van Eyck, Jacob van Ruisdael, Pieter Bruegel l'ancien ou John Constable.
 
En face d'un portrait en buste de Béatrice d'Aragon en marbre blanc, le petit format "Portrait d'un homme" d'Hans Memling. Sur la table, un bronze représentant Hercule côtoie un "Pendule de table avec cadrans astronomiques et calendaire" datant de 1653.
Jan van Eyck et atelier, "La Vierge et l'Enfant avec Sainte Barbara, Sainte Elisabeth de Hongrie et Jan Vos, ca 1441-1443, The Frick Collection, New York

Jan van Eyck et atelier, "La Vierge et l'Enfant avec Sainte Barbara, Sainte Elisabeth de Hongrie et Jan Vos, ca 1441-1443, The Frick Collection, New York

© The Frick Collection, New York, photo Michael Bodycomb
 
Des peintures, des sculptures et une horloge
 
"Ce que nous avons fait, c'est sélectionner un groupe d'oeuvres, des peintures mais également des dessins, des sculptures, des bronzes et même une horloge pour vous donner une idée de la variété des oeuvres de la Frick  Collection", assure Emilie Gordenker à l'AFP.
 
La Frick Collection, un des plus importants musées issus d'une collection privée, avec de nombreuses expositions temporaires de très grande qualité, est installée dans l'ancienne résidence de l'industriel de l'acier Henry Clay Frick, en lisière de Central Park.
 
"Le Mauritshuis nous a prêté un groupe extraordinaire de tableaux il y a un an, qui est devenu l'exposition la plus populaire de notre histoire et à cause de cela, nous estimions que nous devions faire un échange extraordinaire. Nous envoyons donc pour la première fois une exposition de la Frick Collection", explique Ian Wardropper.
 
Lors de travaux de rénovation qui ont duré deux ans, le Mauritshuis a envoyé sur la route du Japon, de l'Italie et des Etats-Unis une quinzaine de ses plus célèbres toiles. L'exposition a attiré les foules à chaque arrêt. Le musée à rouvert ses portes en juin dernier

The Frick Collection, Art Treasures from New York, Mauritshuis, La Haye, du 5 février au 10 mai 2015