La famille Pinault restitue deux bronzes à la Chine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/06/2013 à 14H39
Deux statues en bronze, une tête de rat et une tête de lapin, appartenant à la collection d'Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, lors de leur présentation au Grand Palais (21/2/2009)

Deux statues en bronze, une tête de rat et une tête de lapin, appartenant à la collection d'Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, lors de leur présentation au Grand Palais (21/2/2009)

© Rémy de la Mauvinière / AP / Sipa

Deux bronzes rares issus du sac du Palais d'Eté de Pékin en 1860, à l'origine d'une vive polémique lors de leur mise aux enchères en 2009 à Paris, ont été restitués vendredi à la Chine par la famille du milliardaire français François Pinault

La cérémonie s'est déroulée dans l'enceinte de l'immense Musée national de Chine sur la place Tiananmen à Pékin, en présence notamment du vice-Premier ministre en charge de la culture, Mme Liu Yandong, du ministre de la Culture, Cai Wu, et de son homologue française, M. Aurélie Filippetti, en visite en Chine.
"Le geste de notre famille est une démonstration d'amitié et de respect à l'égard de votre pays", a déclaré François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering (ex-PPR), dont la famille avait acquis les deux fameuses têtes, l'un de rat et l'autre de lapin, auprès de Pierre Bergé.
François-Henri Pinault, qui était accompagné de son père François, 77 ans, fondateur du groupe familial, avait personnellement annoncé ce geste, présenté comme une donation, au président chinois Xi Jinping lors du dîner d'Etat donné à Pékin à l'occasion de la visite en avril dernier du président François Hollande.