La collection de Gunter Sachs dispersée à Londres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/05/2012 à 09H44
Gunter Sachs devant son portrait par Andy Warhol à Leipzig en mars 2008

Gunter Sachs devant son portrait par Andy Warhol à Leipzig en mars 2008

© Jens Schlueter / AFP

La vente aux enchères à Londres, mardi et mercredi, de la collection d’œuvres d’art du millionnaire allemand Gunter Sachs, ex-mari de Brigitte Bardot, décédé l’an dernier, a atteint 41,4 millions de livres (51,2 millions d’euros). Soit le double des estimations, a annoncé Sotheby’s

Le plus gros succès de la collection a été un autoportrait d’Andy Warhol de 1986 (« Fright Wig »), vendu pour 5,3 millions de livres (6,6 millions d’euros).

Un portrait de Brigitte Bardot par Warhol, que Sachs avait commandé à l’artiste américain en 1974, cinq ans après son divorce, a trouvé acquéreur pour 3 millions de livres (3,7 millions d’euros).

Une autre œuvre de Warhol, « Flowers », a atteint 3,7 millions de livres (4,6 millions d’euros) et une photo de Bardot de 1959 prise par Richard Avedon a été adjugée 145.000 livres (179.000 euros), deux fois son estimation.

Ce portrait de Brigitte Bardot par Andy Warhol s'est vendu 3,7 millions d'euros lors de la vente de la collection de Gunter Sachs

Ce portrait de Brigitte Bardot par Andy Warhol s'est vendu 3,7 millions d'euros lors de la vente de la collection de Gunter Sachs

© Sang Tan/AP/SIPA

300 œuvres étaient mises aux enchères par la maison de ventes Sotheby’s, dont de nombreux Warhol, des pièces de mobilier et des photos faites par Sachs lui-même.

Petit-fils du fondateur d'Opel, Adam Opel, et fils d'un riche industriel, Gunter Sachs est né le 14 novembre 1932 à Mainberg (sud de l'Allemagne), mais a passé le plus clair de sa vie en Suisse, dont il a pris la nationalité en 1976.

Millionnaire flamboyant, play-boy, mais aussi photographe et auteur de documentaires reconnu, Gunter Sachs nourrissait une passion pour l'art. Mécène féru de "pop art", il a été l'ami personnel d'Andy Warhol et de Salvador Dali.

Il fut entre 1966 et 1969 le troisième des quatre maris de Brigitte Bardot, à l’époque où elle était l’icône absolue du cinéma français. Se sachant atteint de la maladie d’Alzheimer, il s’est suicidé l’an dernier dans son chalet en Suisse, à l’âge de 78 ans.