La Bretagne rend hommage au peintre Maurice Denis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/06/2009 à 15H09
La Bretagne rend hommage au peintre Maurice Denis

La Bretagne rend hommage au peintre Maurice Denis

© Culturebox

C'est vraiment un hommage que la Bretagne rend à ce peintre natif de la Manche. Une région que l'artiste a découvert adolescent grâce à son père qui s'occupait d'une ligne de chemin de fer, entre Granville et Brest. En 1908, Maurice Denis achète la villa Silencio à Perros-Guirec, sur la Côte de Granit Rose. Il va sillonner le Bretagne à bicyclette, trouvant dans ces paysages de multiples sources d'inspiration. A la fois peintre, décorateur, graveur, Denis fut aussi le théoricien de nombreux écrits dont les leçons de Pont-Aven, transmises par Gauguin. Avec lui, la peinture prit de nouvelles couleurs. On le surnomma "Le nabi des belles icônes" car Denis était un mystique, pour qui le sacré était inscrit dans la vie quotidienne. D'où une oeuvre marquée autant par des scènes familiales, de vacances à la mer, que des scènes d'évangile. A quinze ans, il déclarait d'ailleurs : " Il faut que je sois peintre chrétien...Et puis je ferai de l'Art, de l'Art en masse, en tout et partout". Une foi qui le conduira jusqu'à Rome en 1898. Un voyage déterminant qui marquera un retour vers le classicisme pour celui qui fit partie, à ses débuts, des peintres avant-gardistes.
-> Découvrez aussi le Musée Maurice Denis à Saint Germain en Laye