La BNF met le public à contribution pour acheter un manuscrit

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/08/2012 à 15H16
A gauche, flagellation du Christ, à droite David en prière, Livre d'heures de Jeanne de France (détails)

A gauche, flagellation du Christ, à droite David en prière, Livre d'heures de Jeanne de France (détails)

© Christie's Images Ltd, 2011

La BNF a lancé un appel aux dons des particuliers pour boucler l’acquisition du « Livre d’heures de Jeanne de France », un manuscrit royal enluminé sur vélin datant de 1452 et déclaré Trésor national par le ministère de la Culture en juin 2011

Chef-d'oeuvre méconnu, ce livre d'heures (livre de prières), réalisé à l'occasion des noces de Jeanne de France, troisième fille du roi Charles VII, avec le comte de Clermont, futur Jean II de Bourbon, "n'a pas d'équivalent dans les collections publiques françaises. Son entrée dans celles de la BNF est donc de la première importance", assure la Bibliothèque.

La BNF  doit acquérir cette oeuvre avant fin 2012 pour environ un million d'euros. Elle a déjà mobilisé des mécènes à hauteur de 75% de la  somme mais lance un appel aux donateurs pour rassembler les 250.000 euros nécessaires pour mener à bien cette acquisition.

"Nombreux seront ceux qui comprendront la nécessité de garder en France ce trésor national et auront à coeur de nous aider à l'acquérir, quels que soient  leurs moyens", plaide le président de la BNF Bruno Racine.

Vierge à l'enfant (détail), Livre d'heures de Jeanne de France

Vierge à l'enfant (détail), Livre d'heures de Jeanne de France

© Christie's Images Ltd, 2011
 

336 feuillets enluminés
Le « Livre d’heures de Jeanne de France » est un petit volume de 336 feuillets. La qualité d’exécution et les armoiries peintes ne laissent pas de doute sur l’identité de sa destinataire. Le portrait de la princesse, en prière devant la scène de la Mise au tombeau, figure dans l’ouvrage.

Il est illustré de 28 miniatures en pleine page et 37 plus petites représentant les saints. Un calendrier illustré figurant les travaux des mois et les signes du zodiaque complète l’ensemble. Le texte est accompagné d’un décor de bordures à rinceaux de feuillages où apparaissent personnages et animaux.

La quasi-totalité des peintures et des bordures ont été réalisées par un enlumineur anonyme baptisé le Maître de Guillaume Jouvenel des Ursins, d’après un manuscrit commandé par cet homme politique. Deux peintures sont de la main. Leur style montre des caractéristiques de l’art de Jean Fouquet, le plus grand peintre et enlumineur français du XVe siècle.

Le "Livre d'heures de Jeanne de France" bientôt accessible à tous
Le manuscrit est connu seulement d’après des photos noir et blanc. Il a fait partie de la collection privée de Victor Prosper Martin Le Roy (1842-1918), magistrat à la Cour des comptes de Paris. Une fois acheté par la BNF, il sera numérisé et accessible sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

Tous les détails pour effectuer un don sont disponibles sur le site de la BNF