L'imagerie populaire de Wissembourg, un monde de papier au Palais des Rohans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/12/2010 à 15H42
L'imagerie populaire de Wissembourg, un monde de papier au Palais des Rohans

L'imagerie populaire de Wissembourg, un monde de papier au Palais des Rohans

© Culturebox

"Des mondes de papier, l'imagerie populaire de Wissembourg", c'est le titre d'une exposition proposée au Palais des Rohans à Strasbourg jusqu'au 31 janvier 2011. Près de 200 images imprimées en couleurs datant de la fin du 19ème siècle ont été rassemblées, prouvant l'extrême variété et richesse de ces images moins connues que celles d'Epinal.

Deux millions. C'est la quantité d'images qui était produites à Wissembourg dans le Bas-Rhin en 1869, année de la mort de Jean-Frédéric Wentzel, le fondateur de la firme alsacienne à l'origine de leur fabrication. En 1835, il avait obtenu un brevet de lithographie pour diffuser ces fameuses images colorées dans toute l'Europe, de Varsovie à Dublin. A l'origine, les scènes religieuses étaient les plus fréquentes mais petit à petit, la vie de famille, les sujets d'actualité et l'imagerie enfantine sont venus enrichir le catalogue. Deux systèmes de distribution permettaient de diffuser ces images : en ville via les libraires, dans les campagnes grâce aux colporteurs. Mais ce commerce florissant sera durement touché par les événements historiques : l'annexion de l'Alsace à l'Empire Allemand en 1871 qui prive Wissembourg du marché français, puis la seconde guerre mondiale qui mettra un terme définitif à cette industrie.

A Voir aussi sur Culturebox :

Anne-Louis-Girodet-pionnier-de-la-lithographie-au-musée-Girodet
Toutes les vidéos sur la lithographie