L'expo Claude Lévêque du musée Soulages fermée après une dégradation

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/08/2015 à 12H57
Claude Lévêque devant des néons du Bleu de l'œil, le 22 avril 2015

Claude Lévêque devant des néons du Bleu de l'œil, le 22 avril 2015

© Rémy Gabalda / AFP

Une exposition du plasticien Claude Lévêque au musée Soulages de Rodez, dans l'Aveyron, a été fermée temporairement à la suite d'une dégradation, a déclaré vendredi un responsable de l'agglomération propriétaire du musée.

Un des néons de l'œuvre de l'artiste français, une installation lumineuse montée dans la salle des expositions temporaires, a été cassé il y a une semaine, entraînant l'extinction d'un autre néon qui lui était techniquement relié, a expliqué à l'AFP le vice-président chargé de la culture de l'agglomération du Grand Rodez, Jean-Michel Cosson.

À la demande de Claude Lévêque, prévenu de l'incident, l'exposition intitulée Le Bleu de l'œil a été temporairement fermée le week-end dernier.

Une plainte déposée

Le musée espère pouvoir faire effectuer les réparations pour une réouverture à la fin du mois, a ajouté Jean-Michel Cosson. Une  plainte pour dégradation a été déposée au commissariat de Rodez mais "on ignore si le néon, un tube fragile, a été cassé volontairement ou s'il s'agit d'un simple accident", a-t-il concédé.

L'exposition de Claude Lévêque ouverte en avril doit se prolonger jusqu'à la fin octobre. Le musée Soulages fonctionne normalement par ailleurs.

Succès "inespéré" du musée Soulages

Ouvert fin mai 2014, le musée Soulages a déjà accueilli, par ailleurs, plus de 300.000 visiteurs dans la ville natale du peintre Pierre Soulages, âgé aujourd'hui de 95 ans, un chiffre que le maire de la commune, Christian Teyssèdre, avait jugé mercredi "inespéré".

La barre des 300.000 visiteurs a été franchie fin juillet, soit 14 mois après l'ouverture au public de ce musée de 6000 m² consacré au peintre français, selon la mairie. Le musée tablait initialement sur 150.000 visiteurs par an.

Le maire voit dans cette fréquentation un succès de la politique de communication de la ville, mais aussi les effets d'un bouche à oreille inattendu. Pour pérenniser ce succès, la ville compte notamment développer "des partenariats avec des villes comme Castres, Toulouse ou Montauban", et mise sur les expositions temporaires, comme celle qui sera consacrée à Pablo Picasso en 2016.

Pierre Soulages est l'un des artistes contemporains français les plus connus au monde. Il a donné à sa ville natale de 27.000 habitants quelque 250 de ses oeuvres abstraites dominées par le noir, ainsi que les cartons préparatoires aux vitraux qu'il conçut pour l'abbatiale de Conques (Aveyron), chef-d'oeuvre de l'art roman.