L'étonnant voyage visuel et sensoriel de Kimsooja au Centre Pompidou-Metz

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/10/2015 à 12H38
"Breathe" de Kimsooja au Centre Pompidou-Metz, une invitation au voyage dans l'univers introspectif de l'artitste coréenne

"Breathe" de Kimsooja au Centre Pompidou-Metz, une invitation au voyage dans l'univers introspectif de l'artitste coréenne

© France 3 / Culturebox

L’artiste coréenne Kimsooja s’empare avec poésie du Forum et de la Galerie 2 du Centre Pompidou-Metz. Spécialement conçue pour le musée Lorrain, l'installation "To Breathe" invite le visiteur à une expérience hors du temps jusqu'au 4 janvier 2016.

À l’occasion de l’année France-Corée, le Centre Pompidou-Metz invite l’artiste coréenne Kimsooja à s’approprier l’architecture du musée avec sa nouvelle installation poétique et lumineuse "To breathe". A l'intérieur de la Galerie 2, les visiteurs découvrent en chaussons chirurgicaux un sol entièrement recouvert de miroirs. L'ambiance feutrée inspire le calme et la sérénité racontent des visiteurs qui tentent cette  "expérience sensorielle et visuelle".

Reportage : C. Schaffner / S. Rock / L. Debruyne 

Le reflet dans le miroir

L’installation de miroirs de Kimsooja défie les lois de la verticalité et de l’horizontalité et invite le visiteur à une prise de conscience par son corps, du temps et de l’espace. "Le miroir questionne l'identité, nous-mêmes et les autres, et aussi le fait de trouver sa propre place et son rythme", explique l'artiste lors du vernissage. La présence de Kimsooja emplit entièrement le hall et la galerie 2 du musée, accompagnée du son de la respiration de l’artiste, une vidéo projette en boucle du sol au plafond des couleurs et des images.
Kimsooja dans son installation "To Breathe : Bottari", exposition au pavillon coréen, Venise, 2013

Kimsooja dans son installation "To Breathe : Bottari", exposition au pavillon coréen, Venise, 2013

© Centre Pompidou-Metz


Un paysage poétique et lumineux en accord avec l'architecture

Pour "Breathe", l’artiste a recouvert les larges surfaces vitrées de la Galerie 2 et du Forum d’un film transparent qui diffracte la lumière et produit une vision kaléidoscopique et étincelante. "Kimsooja a passé des heures à regarder comment la lumière vivait dans le bâtiment, elle a inventé un dialogue extrêmement subtil et poétique avec l'architecture du centre Pompidou-Metz", relate la directrice du lieu Emma Lavigne.

Cette installation inédite est inspirée d’oeuvres précédentes de l’artiste, en particulier "Breathe/Bottari" créée en 2013 pour le pavillon coréen de Biennale de Venise en 2013.
Kimsooja © France 3 / Culturebox

Née en 1957 à Daegu et installée à New York depuis de nombreuses années, Kimsooja bénéficie d’une renommée internationale et a participé à plus de 30 biennales et triennales. 
Kimsooja2 © France 3 / Culturebox

Kimsooja - To Breathe, forum et galerie 2 du Centre Pompidou-Metz
Jusqu’au 4 janvier 2016.