"L'éternel Printemps" de Rodin aux enchères lundi à New York

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/05/2016 à 17H45
La sculpture "L'éternel Printemps" de Rodin en vente chez Sotheby's, le 9 mai 2016  à New York

La sculpture "L'éternel Printemps" de Rodin en vente chez Sotheby's, le 9 mai 2016  à New York

© Kena Betancur/AFP

La vente d’Art Impressionniste et Moderne chez Sotheby’s du 9 mai propose à la vente une des plus célèbres sculpture de Rodin. Conçue en 1884 et sculpté en 1901-1902 à partir d’un seul bloc de marbre, "L’Éternel Printemps" se place parmi les plus belles composition artistique sur le thème des amoureux.

Cette sculpture, considérée comme le cinquième des dix sculptures connues sur ce sujet en marbre,  apparait comme la version la plus aboutie de la série dans la biographie de Frederick Lawton consacré à l'artiste en 1906.

Un marbre de Rodin sur ce sujet n'est pas apparu sur le marché depuis plus de vingt ans. Cette œuvre apparait aux enchères pour la première fois. Ce groupe sera mis en vente le 9 mai avec une estimation de 8/12 millions $. La vente de cette pièce fait suite à celle du bronze "Iris, Messagère des dieux" vendue 16.7 millions $ chez Sotheby’s Londres en février 2016. 
Présentation de la vente Sothebys à New York du 9 mai 2016
Ce marbre est aussi le témoignage d’une amitié entre trois grands esprits de la fin du XIXe siècle entre le commanditaire, le diplomate allemand Hellmuth Baron Lucius von Stoedten (1869-1934), son ami intime, le poète Rainer Maria Rilke, et Auguste Rodin. 

D’autres versions de cette œuvre sont conservées au Musée des Beaux-Arts à Budapest (1901) ; Musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg (1906) ; Musée des Arts Décoratifs, Buenos Aires (1907) ; Metropolitan Museum of Art, New York (1906-07) et la Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague (1907-1910).