L'énigmatique femme en petite robe noire de Julião Sarmento

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/07/2014 à 10H15
La femme en petite robe noire

La femme en petite robe noire

© France 3 / Culturebox

Mais qui est elle ? Femme sans visage en robe noire, muse mystérieuse qui hante l'oeuvre de Julião Sarmento depuis des années. Le Musée d'art contemporain de Nice propose de répondre à cette énigme. Il accueille jusqu'au 30 novembre 2014 une rétrospective inédite qui revient sur l’ensemble de l'oeuvre du plasticien portugais.

Biennale de Venise, Tate Modern à Londres, Musée de la Reina Sofía-Madrid ou encore le Centre Pompidou, Julião Sarmento figure aujourd'hui comme l'un des principaux représentants du renouveau artistique portugais ayant suivi la chute de l’Estado Novo. 

Artiste, plasticien il ausculte toutes les formes de supports (peinture, sculpture, dessin, vidéo, performance) et produit une œuvre protéiforme. Associant l’image au texte, il développe une iconographie personnelle dont l’égérie est une jeune femme sans visage vêtue d’une robe noire, totalement énigmatique et sensuelle. 

Reportage : A. Le Hars / F. Cerulli / P. Pauron
Né en 1948 à Lisbonne, où il vit et travaille, Sarmento a entamé une carrière internationale dans le milieu des années 1970. Il fait suite aux expositions d'été du Mamac de Nice qui ont accueilli des artistes contemporains tels que Wim Delvoye, Jan Fabre ou encore Michelangelo Pistoletto
Juliao Sarmento2 © France 3 / Culturebox
Pour cette première exposition monographique en France, le musée de Nice remonte la carrière de l'artiste du début des années 1970 à aujourd’hui.

"Merci Monsieur" de Julião ​Sarmento" Au MAMAC de Nice  jusqu'au 30 novembre 2014
Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18 heures.