L'art et les fenêtres, de Dürer à Rothko, à Lausanne

Par @valerieoddos Journaliste, responsable de la rubrique Expositions de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/01/2013 à 10H38
Henri Matisse, Nice, cahier noir, 1918, Hahnloser / Jaeggli-Stiftung, Winterthur, photo Reto Pedrini, Zurich

Henri Matisse, Nice, cahier noir, 1918, Hahnloser / Jaeggli-Stiftung, Winterthur, photo Reto Pedrini, Zurich

© Succession H. Matisse / 2013, ProLitteris, Zurich

Le thème de la fenêtre a toujours fasciné les artistes. La Fondation de l’Hermitage à Lausanne a eu l’idée lumineuse d’explorer ce motif dans l’iconographie occidentale, de la Renaissance et l’invention de la perspective à la peinture abstraite, sans oublier la photographie et la vidéo (du 25 janvier au 20 mai 2013)

150 œuvres nous font découvrir le rôle  de la fenêtre dans l'histoire de l'art occidental depuis cinq siècles, avec des artistes majeurs comme Dürer, Constable, Monet, Munch, Chirico, Mondrian Matisse, Duchamp, Klee, Delvaux, Magritte, Picasso, Balthus, Rothko, Scully…
 
La fenêtre a servi aux peintres à guider le regard vers des paysages rêvés ou réalistes ou, au contraire, à faire pénétrer la lumière dans les intérieurs. Elle a brouillé la limite entre le dedans et le dehors.
Lorenzo di Credi, Portrait d'une jeune femme ou La Dame aux jasmins, 1485-1490

Lorenzo di Credi, Portrait d'une jeune femme ou La Dame aux jasmins, 1485-1490

© Musei San Domenico, Pinacoteca Civica, Forlì
 
Parfois simple élément de décor, la fenêtre a aussi servi d’élément formel pour explorer des voies nouvelles.
 
La fenêtre sépare deux mondes, celui de l’intimité et le monde public et social. La frontière peut devenir floue. Elle devient un motif fétiche chez des surréalistes comme Delvaux ou Magritte, qui à travers elle posent des énigmes visuelles.
Pierre Bonnard, Intérieur, vers 1905, Fondation Collection E.G. Bührle, Zurich
photo SIK-ISEA, Zurich (J.-P. Kuhn)

Pierre Bonnard, Intérieur, vers 1905, Fondation Collection E.G. Bührle, Zurich photo SIK-ISEA, Zurich (J.-P. Kuhn)

© 2013, ProLitteris Zurich
 
La fenêtre est indissociable des recherches sur la perspective à la Renaissance. Pour Leon Battista Alberti, théoricien de la perspective, le tableau est comme une "fenêtre ouverte". On cherche alors à représenter un monde tridimensionnel sur un plan bidimensionnel.
 
Jusqu’à la fin du XIXe siècle, le rapport intérieur-extérieur, à travers la fenêtre, est plutôt représenté frontalement. Plus tard, des artistes comme Bonnard ou Matisse adoptent une figuration plus oblique, tendant à confondre les plans.
René Magritte, Eloge de la dialectique, 1936, Musée d'Ixelles, Bruxelles, photo Mixed Media

René Magritte, Eloge de la dialectique, 1936, Musée d'Ixelles, Bruxelles, photo Mixed Media

© 2013, ProLitteris Zurich
 
Le cubisme fragmente la fenêtre, la mêlant au paysage.
 
Quant à Marcel Duchamp, avec sa Fresh Widow (1920-1964), il remet en question la conception du tableau comme fenêtre ouverte sur le monde : sa fenêtre n’ouvre plus sur rien.
 
La fenêtre peut devenir sujet même de la peinture : en 1949, Ellsworth Kelly est fasciné par les fenêtres du Musée d’art moderne de la Ville de Paris et affirme que cette révélation a changé sa peinture. Pierre Bonnard a estimé, quelques décennies plus tôt, que "ce qu’il y a de mieux, dans les musées, ce sont les fenêtres".
Markus Raetz, Tag oder Narcht (Jour ou nuit), 1998, Graphische Sammlung der ETH, Zürich

Markus Raetz, Tag oder Narcht (Jour ou nuit), 1998, Graphische Sammlung der ETH, Zürich

© 2013, ProLitteris Zurich
 
Les dernières toiles de Mark Rothko peuvent être vues comme des fenêtres qui s’ouvrent sur un espace intérieur.
 
Aujourd’hui, l’écran omniprésent est également une fenêtre contemporaine, qui trouve sa métaphore la plus puissante dans Windows.

Fenêtres, de la Renaissance à nos jours, Dürer, Monet, Magritte..., Fondation de l'Hermitage, Lausanne, du 28 janvier au 20 mai 2013
Bernard Plossu, Marseille, 1975, collection de l'artiste

Bernard Plossu, Marseille, 1975, collection de l'artiste

© Bernard Plossu