L’Aquanef, le vaisseau géant du plasticien Jacques Lélut au Festival de Loire

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/09/2017 à 17H29, publié le 31/08/2017 à 12H12
L'Aquanef de Jacques Lélut est, depuis un mois, en cours d'assemblage. Il sera visible à partir du 20 septembre au Festival de Loire. 

L'Aquanef de Jacques Lélut est, depuis un mois, en cours d'assemblage. Il sera visible à partir du 20 septembre au Festival de Loire. 

© Capture d'image France 3/Culturebox

Le Festival de Loire débute dans moins de trois semaines, cinq jours de fête sur les quais d’Orléans. Le public est invité dès maintenant à découvrir l’Aquanef de l’artiste Jacques Lélut, un vaisseau de 25 mètres de long réalisé à partir de matériaux de récupération. Mieux : les visiteurs sont même appelés à contribuer à une oeuvre qui se veut "participative".

Orléans se prépare à célébrer un évènement incontournable, le Festival de Loire, du 20 au 24 septembre. Cinq jours de festivités autour du patrimoine fluvial avec près de 200 bateaux de Loire et d’autres fleuves d'Europe. A ce grand rendez-vous européen de la marine, de nombreux artistes sont invités dont le plasticien Jacques Lélut. Il réalise en ce moment une œuvre gigantesque de 25 mètres de long et 8 mètres de large, une embarcation "futuriste" qui n’est pas sans rappeler l’univers de Jules Verne.

Reportage : A. Moreau / I. Racine / J. Guéguéniat / J. Bores

Une œuvre collaborative

Jacques Lélut est arrivé début août à Orléans pour assembler sa sculpture. Mais l’artiste ne travaille pas seul. Le public est invité à lui donner un coup de main. Près d’une centaine de personnes ont jusqu’à ce jour apporté leur pierre à cet édifice. On peint, on colle ou on visse. "Il n'y a rien de technique. Tout le monde peut participer. C’est de l’improvisation", explique Alain qui vient régulièrement aider Jacques Lélut.

Un œuvre anti-gâchis

La sculpture est composée uniquement de matériaux de récupération. Chacun est d’ailleurs invité à apporter des objets pour construire l’Aquanef. Une œuvre participative qui a pour but de délivrer un message, faire réfléchir le public sur la notion de surconsommation. "On m’a souvent dit que j’étais la plus grande agence matrimoniale pour objets. C'est-à-dire, à travers le temps et l’espace, je fais se rencontrer des objets qui n’auraient jamais dû se faire coucou", raconte avec humour Jacques Lélut dans le reportage de France 3.

Jacques Lélut, en quelques mots

Jacques Lélut est né à Saint-Malo en 1947. Il a débuté sa carrière comme comédien et metteur en scène. En 1978, il change de cap avec "Le monde fantastique des nefs". Une exposition-spectacle où il met en scène ses talents de plasticien. Jacques Lélut a, à ce jour, plus de 200 créations à son actif. Des sculptures fabriquées à partir de matériaux de recyclage présentées dans les gares de Paris, à la Villette, sur le parvis de Notre Dame, au Futuroscope…