L'Alsace de Frédéric Back, illustrateur et cinéaste engagé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/05/2009 à 17H46
L'Alsace de Frédéric Back, illustrateur et cinéaste engagé

L'Alsace de Frédéric Back, illustrateur et cinéaste engagé

© Culturebox

Du 2 mai au 12 juin, la Maison de la Région Alsace à Strasbourg propose une exposition des peintures et illustrations de Frédéric Back. Cet artiste originaire de Sarrebruck, âgé de 85 ans, vit à Montréal depuis de nombreuses années.

L'exposition présente essentiellement les dessins que Frédéric back a réalisé en 1946 en Alsace, deux ans avant son départ pour Montréal ,en 1948. Mais Frédéric Back est aussi devenu un auteur de films d'animations  mondialement reconnu.  La plupart de ses films ont été récompensés dans les festivals. Il y défend souvent des valeurs fortes  comme la sauvegarde du patrimoine, de la mémoire, et surtout de l'environnement. Deux d'entre eux ont reçu un Oscar : Crac et L'homme qui plantait des arbres. Ce film là est une adaptation d'une nouvelle de Jean Giono. En 1974, Back découvre ce texte qui raconte l'histoire d'Elzéard Bouffier, un berger provençal qui reboise patiemment une terre désertée des hommes et des arbres. A l'époque, l'illustrateur a déjà planté lui-même des centaines d'arbres, en tant que membre de la Société pour vaincre la pollution. Il décide de porter ce texte à l'écran. Le film aura un impact immense sur le public puisque des millions d'arbres seront plantés sur tous les continents. La nouvelle de Giono sera également rééditée en album...Toutes ces informations permettent de regarder différemment les dessins et les peintures réalisés en 1946 en Alsace. A première vue, on se dit qu'on est face à des oeuvres d'un peintre naturaliste, avec des sujets simples (mais très maitrisés). Mais quand on découvre le parcours de Frédéric Back, on se rend compte qu'elles portent déjà ce désir de garder une trace du travail des hommes et du rapport privilégié qu'ils pouvaient avoir avec la nature avant l'arrivée de l'industrialisation.