Jacques-Henri Lartigue, peintre et photographe à L'Isle Adam

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/05/2010 à 16H14
Jacques-Henri Lartigue, peintre et photographe à L'Isle Adam

Jacques-Henri Lartigue, peintre et photographe à L'Isle Adam

© Culturebox

On connaissait Jacques-Henri Lartigue photographe, on va redécouvrir le peintre grâce à "Double Je", une exposition proposée au Musée d'art et d'histoire Louis Senlecq de L'Isle Adam jusqu'au 19 septembre 2010. Les deux passions de l'artiste n'ont pas été séparées : ici, tableaux et photos s'entrecroisent et se répondent.

Lartigue peintre. Pour la plupart d'entre nous, cet aspect du talent de l'artiste fait figure de révélation. Et pourtant, dès l'âge de 28 ans, Jacques-Henri Lartigue fut exposé dans les plus importantes galeries parisiennes. Dans l'Entre-deux guerres, sa renommée de peintre était très importante et les célébrités de l'époque, de Maurice Chevalier à Sacha Guitry en passant par Jean Gabin, collectionnaient ses tableaux. En comparaison, sa première exposition personnelle de photographies au Museum of Modern Art de New-York date de 1963. Il n'est donc pas inutile de rappeler que c'est le succès de ses toiles qui lui permit pendant un certain temps de pratiquer la photographie en toute liberté. Les deux passions coexistèrent très tôt dans sa vie. Lartigue n'avait que 7 ans quand il reçut son premier appareil photo. Dans le même temps il commença à peindre avant de suivre plus tard les cours de l'académie Julian. Mais pour lui, les frontières entre tous ces arts n'existaient peut-être pas vraiment. Ainsi disait-il : "Je ne suis pas photographe, écrivain, peintre. Je suis empailleur de choses que la vie m'offre en passant".

-> Voir aussi sur Culturebox 
La Méditerranée de Jean Cocteau