Izis, photographe et poète à l'Hôtel de Ville de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/02/2010 à 14H36
Izis, photographe et poète à l'Hôtel de Ville de Paris

Izis, photographe et poète à l'Hôtel de Ville de Paris

© Culturebox

Le photographe Izis est à l'honneur jusqu'au 29 mai 2010 à l'Hôtel de Ville de Paris. Cette rétrospective intitulée "Izis, Paris des rêves" va permettre au grand public de redécouvrir un artiste dont les clichés sont connus mais dont le talent est resté dans l'ombre des Doisneau, Ronis ou Cartier-Bresson.

Pour parler de l'oubli dans lequel l'oeuvre de son ami Izraëlis Bidermanas était cantonné, Willi Ronis parlait de "mise au purgatoire injuste". A quoi cela tient-il ? Difficile à dire car en 1951, Izis fit partie de l'exposition "Five French Photographers" organisée au Musée d'art moderne de New-York, où ses clichés côtoyèrent ceux de Brassaï, Doisneau, Cartier-Bresson et Ronis. Résistant dans le maquis limousin de 1941 à 1944 (c'est là qu'il hérita du surnom d'Izis), ses premières photos furent prises après la libération de Limoges en août 1944, avec des maquisards. Déjà des portraits, un art dans lequel Izis excella au point de devenir plus tard le spécialiste du portrait de personnalités comme Aragon, Camus, Eluard, Chagall. Il fut aussi l'ami de Prévert avec qui il publia plusieurs ouvrages. Parmi eux, un album intitulé "Grand bal du printemps" qui célèbre Paris, la ville ont les deux artistes sont amoureux. L'ouvrage, paru en 1951, était introuvable. Il a été réédité pour la première fois en 2008. Cette complicité n'avait rien d'étonnant. Il suffit pour cela de relire ce que disait Izis de son travail : " On me dit souvent que mes photos ne sont pas réalistes. Elles ne sont peut-être pas réalistes, mais c'est ma réalité".

A voir aussi sur Culturebox
-> la vidéo sur Willy Ronis et Paris
-> les vidéos sur Doisneau
-> toutes les vidéos Photographie

Lire aussi  l'article de france3.fr sur l' exposition Izis