Important incendie à la Cité des sciences à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/08/2015 à 10H33

Un important incendie a touché la Cité des sciences à Paris, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans un bâtiment en travaux largement ravagé par les flammes mais sans faire de victime, sauf deux pompiers légèrement blessés pendant les secours.

Le feu s'est déclaré en pleine nuit, pour une raison encore inconnue, dans l'un des édifices de ce grand musée scientifique implanté dans le parc de la Villette , dans le nord-est de la capitale, sur le site des anciens abattoirs de Paris. Les pompiers, alertés à 2h30 du matin, ont déployé 120 hommes et une trentaine d'engins. Quelque 10.000 mètres carrés étaient touchés par le feu et les fumées, a précisé à l'AFP le commandant Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris. L'incendie était circonscrit peu avant 7h30, mais le feu n'est pas terminé: "ça bout à l'intérieur", a-t-il précisé.

Quatre cubes horizontaux

Le site est composé de "quatre cubes horizontaux, avec plusieurs niveaux" et l'incendie concerne seulement l'un de ces cubes, ou travées, a raconté le porte-parole. "Ce sont des palettes, des cartons, des cloisons en Placoplatre, des faux plafonds, des gaines électriques" qui brûlent à l'intérieur. Le feu est monté et "un risque de propagation au dernier étage, où se trouvent deux salles de cinéma" n'est pas encore écarté.

"L'incendie, même s'il n'est pas perceptible de l'extérieur avec très peu de fumée, demeure très important à l'intérieur, avec plusieurs foyers actifs, et toujours sur plusieurs niveaux", a insisté le porte-parole des pompiers peu après 8 heures. "La progression de nos équipes est difficile, ce sont de grands volumes, il fait très chaud", a -t-il expliqué, précisant que les deux blessés légers avaient eu des "coups de chaud" et que les interventions étaient limitées à une vingtaine de minutes avant que les équipes soient relevées. En raison des travaux, "le cheminement habituel n'est pas du tout le même, pour se repérer c'est difficile", a-t-il dit.

Le système de sécurité incendie désarmé

Les pompiers ont été prévenus dans la nuit par le service de sécurité de la Cité des sciences, mais le bâtiment, en raison des travaux, n'était pas sous alarme, "le système de sécurité incendie était désarmé, donc il n'y a pas eu de détection, d'alerte", a précisé le commandant Plus. "C'est le même scénario qu'à la Maison de la Radio", où un incendie s'était déclaré en octobre dernier, "c'est parce qu'il y avait des travaux qu'on a été prévenus plus tard", a déclaré le commandant des pompiers.

Sur place, des pompiers casqués, une bonbonne dans le dos, font des allées et venues sur des escaliers extérieurs de chantier, et des dizaines de mètres de tuyaux sont déployés au sol. Une odeur forte et âcre de fumée se dégage du bâtiment gris et bleu à l'architecture très moderne, doté d'une façade grillagée, selon des journalistes de l'AFP.

Un futur centre commercial

A quelques centaines de mètres, la ligne de tramway 3B a été coupée entre porte de la Chapelle et porte de Pantin à partir de 5h28, selon la RATP. Mais sur les voies ferrées à proximité, RER et TGV passaient en continu et le périphérique était ouvert à la circulation. "Il est peu probable que la Cité des sciences et de l'industrie ouvre aujourd'hui", a indiqué à l'AFP Bruno Maquart, le président d'Univers sciences (qui regroupe la cité des sciences et de l'industrie et le palais de la découverte), au petit matin.

Le cube touché par l'incendie devait accueillir à partir du 15 octobre un centre commercial "Vill up" : "Cette travée existe depuis 30 ans mais elle n'était pas utilisée. Les travaux pour aménager le centre avaient commencé en 2012... On en était à la décoration avant l'ouverture", a précisé Bruno Maquart. Des volutes de fumée sombre s'échappent de deux vitres en haut du bâtiment, noircissant les poutres bleues de la structure. Une alarme incendie se déclenche par intermittence, intempestive, recouvrant brièvement le vrombissement des moteurs des engins des sapeurs-pompiers. A quelques centaines de mètres, la Philharmonie de Paris et son toit étincelant n'ont pas été atteints.