Hommage à Gérard Philipe à Ramatuelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/11/2009 à 10H28
Hommage à Gérard Philipe à Ramatuelle

Hommage à Gérard Philipe à Ramatuelle

© Culturebox

Ramatuelle consacre une exposition à Gérard Philippe dans la salle d'exposition le Garage jusqu'au 26 novembre.

Il y a 50 ans, le 25 novembre 1959,   Gérard Philipe s'éteignait  à l'âge de 37 ans. Une mort prématurée qui fera entrer le grand acteur dans la légende.

Resté jeune dans l'esprit de ses contemporains, Gérard Philipe incarne plus que jamais la jeunesse éternelle. Ironie du sort, il jouera dans la "Beauté du diable" de René Clair en 1949. Ce film revisite le mythe de Faust. Celui-ci pactise avec Méphistophélès pour retrouver jeunesse et richesse. Un bien beau rôle pour un bel acteur. Mais au-delà de ses succès au cinéma ou au théâtre, la vie de Gérard Philipe est loin  d'être une success story.  Né en 1922, il est déjà grand lorsque la seconde guerre mondiale éclate.  Il doit alors composer avec son père. Cet ancien avocat collabore avec les Allemands. A l'extrême opposé, en août 1944, Gérard Philipe se bat aux côtés des résistants lors de l'insurrection pour la libération de Paris.  Ce qui ne l'empêchera pas en 1945, d’utiliser ses relations pour tenter de sauver son père condamné à mort pour intelligence avec l'ennemi et appartenance à un groupe antinational par la cour de justice des Alpes-Maritimes. Emprisonné, son père s'évada en 1945 et s'enfuit en Espagne. Il ne reviendra en France qu'en 1968, soit près de 10 ans après la mort de Gérard Philipe. Celui-ci lui rendra visite régulièrement en Espagne.

- En hommage à Gérard Philipe, la ville de Ramatuelle a créé un  Festival de Théâtre et de Variété  qui a lieu tous les ans en juillet et août.
- Sur le site de l'INA, Institut National de l'Audiovisuel, retrouvez une interview de Jean Vilar qui, dans le cadre du 20ème anniversaire du festival d'Avignon, se souvient de l'arrivée de Gérard Philipe, en 1951, et de son rôle au sein du TNP.
- Site non officiel consacré à  Gérard Philipe.